Hypotension

L'hypotension est une diminution de la pression artérielle systolique et diastolique. Il existe de telles conditions que seule la pression diastolique diminue (avec certaines anomalies cardiaques), ou une diminution est enregistrée sur un seul bras (pathologie de l'artère brachiale et de la tige brachio-céphalique). De telles conditions ne sont pas liées à une hypotension artérielle. En ce qui concerne les niveaux spécifiques de réduction de pression, il n'y a toujours pas d'accord final. Une pression systolique inférieure à 90 est le plus souvent indiquée comme une hypotension artérielle et une pression diastolique inférieure à 60 mm Hg. Art.

Variétés et options

La plupart des experts arrivent à la conclusion que l'hypotension peut être physiologique (c'est-à-dire être une variante de la norme) et pathologique (diminution de la pression artérielle due à diverses maladies). Par conséquent, les formes suivantes de cet état sont distinguées:

  1. Hypotension physiologique: caractéristique individuelle du corps, hypotension sportive, adaptation chez les habitants des montagnes, régions tropicales.
  2. Hypotension pathologique: primaire, orthostatique, symptomatique (hypotension aiguë et chronique).

L'hypotension physiologique est une affection qui se manifeste par une diminution de la pression artérielle au-dessous de la normale chez des personnes en bonne santé qui ne se plaignent de rien. Cette condition est complètement normale et ne devrait pas causer de souci. Mais pour l'énoncé final de la physiologie de la réduction de pression, le médecin doit procéder à un examen complet, excluant toutes les maladies possibles.

Dans la plupart des cas, l'hypotension artérielle est une manifestation ou une conséquence de la pathologie. Et avec un examen approfondi et complet, vous pouvez détecter la maladie sous-jacente ou identifier certaines plaintes du patient sans modification pathologique des organes (jusqu'à un certain stade du développement de la maladie).

Hypotension primaire

Principale, il est essentiel que l'hypotension artérielle soit un trouble purement fonctionnel du système cardiovasculaire. Il est important d'exclure la cardiomégalie (augmentation de la taille des cavités et des parois du cœur) et l'insuffisance cardiaque. En fonction de la durée du traitement et de la gravité des manifestations, ils affirment l'hypotension réversible et la maladie hypotonique (par opposition à l'hypertension).

Un certain nombre de facteurs prédisposent à l'apparition d'une hypotension artérielle primaire:

  1. Prédisposition héréditaire
  2. Être constamment dans des situations stressantes.
  3. Travail intellectuel long et excessif.
  4. Traumatisme cérébral.
  5. Maladies infectieuses graves chez les enfants.
  6. Certains risques professionnels (travail dans des conditions de température élevée, de vibrations ou de bruit).
  7. La surcharge sportive menant au surentraînement.

Tous ces facteurs prédisposants affectent le corps humain de différentes manières. Le développement repose sur des modifications du cortex cérébral et des structures profondes du système nerveux central. Cela est particulièrement vrai du système dit limbique, qui donne le ton à nos émotions. En cas d'hypotension artérielle, l'activité des centres responsables des émotions négatives prévaut. Parallèlement à cela, il existe une violation de la relation entre les divisions supérieures du système nerveux et le tronc cérébral.

Le plus souvent, l'hypotension primaire survient à un jeune âge. En moyenne, c'est 20-25 ans. Dans la plupart des cas, les patients présentant une hypotension primaire ne soulèvent que quelques plaintes:

  1. Faiblesse générale.
  2. Baisse des performances.
  3. Troubles émotionnels (irritabilité, tendance à la dépression).
  4. Mauvaise nuit de sommeil et difficulté à se réveiller le matin.

Une plainte très fréquente est un mal de tête sourd, constant et pressant, qui peut avoir des nuances différentes selon les patients. Environ 1/3 des patients ont des vertiges principalement le matin ou après un séjour prolongé dans une position. Environ la moitié des patients signalent des douleurs périodiques dans la région du cœur. De telles douleurs n'ont rien de commun avec l'angine de poitrine (angina pectoris), elles sont douloureuses ou perçantes. Dure pendant des heures et de prendre de la nitroglycérine ne peut qu'augmenter.

Hypotension orthostatique

Tout le monde a déjà senti un assombrissement de ses yeux, des vertiges, en fait un malaise lorsqu’on passait d’une position horizontale à une position verticale. En substance, il s’agit d’une hypotension orthostatique. Cette condition se produit pour plusieurs raisons. Chez les personnes en bonne santé, il s’agit d’une manifestation des réactions d’adaptation du corps et dure rarement plus de quelques secondes.

Dans les cas de formes pathologiques, plusieurs raisons peuvent expliquer la diminution de la pression en position debout. L’une des plus courantes est l’accumulation excessive de sang dans les veines des membres inférieurs. Cette condition est également possible en raison de la lésion primaire du système nerveux autonome. En outre, avec l’admission erronée d’antihypertenseurs, une complication telle qu’une forte diminution de la pression artérielle lors du passage à une position verticale n’est pas exclue.

Dans la pathologie primaire du système végétatif, un déséquilibre se produit entre les parties sympathique et parasympathique. Normalement, lors du changement de la position horizontale à la verticale, la partie sympathique du système nerveux est activée immédiatement ou avec un léger retard. Mais pour une raison ou une autre, cela peut ne pas arriver. En conséquence, les navires ne réagissent pas correctement, maintenant leur état élargi.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Alors qu'une baie de 95 ans d'un village lointain m'a sauvé de l'hypertension: «Dès qu'il m'a regardé, il a déterminé la cause du problème et ce qui a ensuite choqué même mon médecin, car après un mois, j'avais oublié quelle pression… "
En savoir plus "

Pour les patients souffrant d'hypotension orthostatique, les plaintes et symptômes suivants sont caractéristiques (uniquement en position debout):

  1. Vertiges et assombrissement des yeux.
  2. Acouphène
  3. Le sentiment de "tomber à travers", le sentiment de "flotter loin des pieds de la terre".

Dans les cas plus graves, il y a une perte de conscience accompagnée d'une pâleur de la peau, de sueurs froides, d'un pouls très faible et d'une baisse significative de la pression artérielle. Cette condition est grave en termes de pronostic, nécessite des soins d'urgence et la sélection d'un traitement spécifique.

Athérosclérose et ses manifestations

L'athérosclérose est une manifestation très fréquente d'une violation du métabolisme des lipides et d'autres substances. Étant donné la distribution omniprésente, certains scientifiques le considèrent même comme une manifestation normale des changements du corps humain liés à l'âge, puisque cette pathologie se manifeste lorsqu'une personne atteint l'âge de la préretraite.

Le processus athérosclérotique affecte tous les vaisseaux artériels du corps. Il n'y a aucune exception et les artères du cerveau. En raison du rétrécissement de ces vaisseaux, des neurones individuels ou des régions entières du cerveau sont progressivement détruits.

Souvent, le processus se déroule le plus intensément dans divers départements du système végétatif. Il existe une dysrégulation dans les centres vasomoteurs et autres, ce qui conduit à une diminution de la pression artérielle. Dans ce cas, l'hypotension orthostatique clinique la plus souvent observée. Mais il existe de nombreux symptômes, apparemment insignifiants, que même le patient ne remarque pas ou ne juge pas nécessaire d’informer le médecin. Les plus fréquents d'entre eux incluent la perte de mémoire pour l'actualité, tout en conservant des souvenirs d'enfance et de jeunesse, l'insomnie, la lourdeur constante de la tête, la prévalence d'une humeur sombre.

L’une des manifestations de l’athérosclérose systémique est l’hypertension, c’est-à-dire une condition caractérisée par une pression artérielle élevée. Mais il existe un phénomène particulier qui se manifeste par des épisodes de réduction de la pression chez des individus habitués à une pression accrue. Souvent, la pression artérielle tombe en dessous de la normale.

Les patients ressentent tous les symptômes caractéristiques de l'hypotension artérielle et en viennent à la conclusion que l'hypertension est guérie. Ainsi, les médicaments antihypertenseurs ne peuvent plus être pris. Cependant, ce n'est pas le cas. Après un certain temps, la pression recommence à augmenter et, en l'absence de correction du traitement, l'évolution de la maladie sous-jacente devient beaucoup plus difficile.

Maladies rares

Il existe un certain nombre de maladies qui manifestent une hypotension artérielle. Le syndrome de Bradbury-Eggleston est une maladie dont la cause n'est pas précisée. Le sous-développement et les processus destructeurs dans les neurones du système nerveux autonome sont à la base de cette maladie.

Selon quelques études, les patients présentant ce syndrome perdraient jusqu'à 80% de ces cellules nerveuses. En outre, les neurones des cornes latérales de la moelle épinière, où se localisent les commutations importantes des réflexes vasomoteurs, meurent. Ce syndrome se manifeste, ainsi que l'hypotension orthostatique normale. Cependant, il existe un certain nombre de différences importantes:

  1. Constipation fréquente.
  2. La fréquence des mictions nocturnes prévaut.
  3. Impuissance
  4. Transpiration réduite.
  5. L'absence d'augmentation de la fréquence cardiaque avec une diminution de la pression (normalement, chez l'homme, le rythme cardiaque est toujours nettement accéléré pendant l'hypotension).

Le syndrome de Shay-Drager est également une maladie dont la cause n'est pas identifiée. Le substrat anatomique de ce syndrome est le sous-développement des cellules nerveuses des structures sous-corticales du cerveau et du cervelet, associé aux systèmes de contrôle de la pression artérielle. Outre une réduction significative de la pression artérielle, ce syndrome présente un certain nombre de manifestations neurologiques graves:

  1. Déséquilibre
  2. Des doigts tremblants, comme dans la maladie de Parkinson.
  3. Atrophie musculaire.
  4. Crampes

Il existe des maladies héréditaires, basées sur les manifestations cliniques dont l'hypotension artérielle. Le syndrome de Riley-Day est le principal représentant de ce groupe de maladies. Il se développe dans les familles et est hérité. L'hypotension orthostatique est un symptôme clé et constant de la maladie. Les patients se plaignent de transpiration accrue, de salivation, d’éruptions cutanées pustuleuses apparaissant périodiquement.

États d'urgence

Certaines affections et maladies se manifestent par une diminution critique de la pression artérielle, à savoir: une hypotension aiguë survient. C'est un état menaçant la vie, depuis avec elle, l'apport sanguin aux reins, au cerveau et au cœur est considérablement réduit. Etant donné que ce sont ces organes qui participent au maintien et au contrôle de la pression normale, une violation de la circulation sanguine à l'intérieur de ceux-ci détruit complètement le système de contrôle de la pression coordonné.

Dans cette situation, le corps n'est plus en mesure de réguler de manière indépendante les conditions de l'environnement interne. Par conséquent, en l’absence d’une assistance opportune, une mort clinique puis biologique se développe en quelques heures, voire quelques minutes. Les principales raisons de l'apparition d'une hypotension artérielle critique aiguë sont les suivantes:

  1. Saignement
  2. Blessures avec un grand nombre de tissus endommagés.
  3. Maladies allergiques sévères (choc anaphylactique).
  4. Maladies infectieuses graves (choc toxique).
  5. Infarctus du myocarde.
  6. Dommages au cerveau.

Tout le monde devrait avoir les connaissances et les compétences nécessaires pour lutter contre l'hypotension artérielle aiguë. Vous devez d'abord appeler une ambulance. Ensuite, protégez le patient des blessures et des chutes. Posez-le sur une surface dure de sorte que les jambes soient légèrement plus hautes que le niveau du cœur et que la tête, au contraire, soit plus basse. En outre, la tête doit être tournée sur le côté, car les vomissements se produisent souvent sur le fond de l'hypotension artérielle et il est nécessaire d'empêcher le vomi de pénétrer dans les voies respiratoires.

Ne soyez pas frivole pour traiter des conditions d'hypotension artérielle. Tout écart par rapport à un état de santé normal doit être évalué par un spécialiste.

http://sosudyinfo.ru/davlenie/arterialnaya-gipotenziya.html

Hypotension - qu'est-ce que c'est? Symptômes et traitement

Qu'est-ce que c'est - l'hypotension artérielle? L'hypotension, traduite du grec, signifie littéralement un ton réduit, à la fois musculaire et dans les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une dépression.

Description

Si nous parlons d'hypotension dans les muscles des vaisseaux sanguins, cette condition est généralement appelée hypotension artérielle. Dans ce cas, la pression artérielle diminue régulièrement de 20% ou plus par rapport à la valeur normale de 110/70 mm Hg. Art.

Les principaux signes d'hypotension sont les suivants: assombrissement des yeux, faiblesse générale du corps.

Le principal danger de l'hypotension est le manque d'oxygène des tissus, des organes et du cerveau, car le sang circule très lentement, sans avoir le temps de fournir les nutriments en temps voulu.

L'hypotension est davantage une maladie féminine. Il y a des côtés positifs, les personnes atteintes de cette maladie vivent en moyenne 15 ans de plus que la moyenne. Depuis la forme chronique ou congénitale ne permet pas le développement de l'athérosclérose vasculaire.

Considérez plus en détail ce que c'est: l'hypotension artérielle. Les symptômes et le traitement seront présentés ci-dessous.

  • Hypotension aiguë.
  • Hypotension (chronique).
  • Hypotension chronique primaire.
  • Hypotension chronique (secondaire).

L'hypotension aiguë est très dangereuse, car elle est associée à une chute de pression importante et, par conséquent, elle diminue l'apport d'oxygène au cerveau, ce qui peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Une forte baisse de pression nécessite des médicaments.

Causes d'hypotension aiguë: intoxication, pertes de sang importantes, infection, septicémie, déshydratation.

Hypotension chronique - de quoi s'agit-il?

L'hypotension chronique s'appelle physiologique, car elle accompagne une personne tout au long de sa vie. Habituellement, il est rencontré par les habitants des hautes terres, des tropiques et des athlètes C'est une adaptation de l'organisme à un mode de vie particulier. Dans de tels cas, l'hypotension n'est pas considérée comme une maladie.

Le principal danger se cache dans l'hypotension chez les personnes âgées, à mesure qu'augmente le risque d'accident vasculaire cérébral ischémique.

L’hypotension artérielle (CIM 10 I95) sous forme chronique n’agit souvent pas de la meilleure façon pour les jeunes, car, en raison de la perte constante de force, il est impossible de travailler de manière productive et, en conséquence, il est difficile de faire carrière.

Une hypotension essentielle (primaire) est attribuée à la maladie. On ne sait pas exactement comment elle se déclenche, mais la plupart des médecins ont tendance à croire que cette maladie se développe en raison d’un effort excessif prolongé ou du stress.

L'hypotension secondaire est un effet secondaire d'autres maladies, notamment l'ostéochondrose de la région cervicale, l'arythmie, les troubles circulatoires, le diabète et les maladies gastro-intestinales.

L'hypotension orthostatique est également distinguée dans les ouvrages de référence médicaux. Dans ce cas, l'hypotension est généralement temporaire et apparaît lorsque vous vous levez brusquement après avoir été accroupi ou couché sur le lit. Une telle hypotension artérielle chez les enfants plus souvent. Ce syndrome accompagne de nombreuses maladies neurologiques et somatiques. Lorsque la position horizontale est prise à la verticale, le sang commence à s'accumuler dans les veines des membres et des organes situés dans la partie inférieure du corps, sous l'action de la gravité. En conséquence, le volume sanguin qui retourne au cœur devient plus petit, ce qui entraîne une chute de la pression artérielle.

Causes de l'hypotension

Les causes pathologiques de l'abaissement persistant de la pression artérielle peuvent être divers facteurs, qui peuvent être très difficiles à établir. C'est ainsi que se développe l'hypotension primaire.

La présence de ce formulaire explique:

  • prédisposition génétique;
  • caractéristiques de la constitution (asthénie);
  • évolution défavorable de la grossesse et de l'accouchement;
  • la puberté;
  • la nature du patient (hypocondrie, dépression, attitude négative à l'égard de la vie);
  • facteurs sociaux (stress, perturbation de la journée, surmenage, activité physique réduite).

Essayons de comprendre ce qui peut déclencher une hypotension chez l'adulte.

  1. Troubles du système circulatoire: arythmie cardiaque.
  2. Maladies du tube digestif: intoxication, ulcère gastrique.
  3. Anomalies du système immunitaire.
  4. Avitaminose, manque de vitamines C, E.
  5. Neurologie Dépression, fatigue mentale, fatigue chronique.
  6. Quelques autres maladies: lésions de la moelle épinière ou du cerveau, sepsis, réactions allergiques, hépatite, ostéochondrose de la région cervicale.
  7. Adaptation de l'organisme aux nouvelles conditions climatiques: froid, humidité, haute montagne.
  8. Adaptation aux charges. Chez les athlètes, l'hypotension est une réaction protectrice à la surcharge afin de réduire le rythme cardiaque.
  9. La grossesse Le tonus vasculaire réduit pendant cette période conduit également à l'hypertension artérielle.
  10. L'hérédité.

Les causes de l'hypotension sont importantes à déterminer rapidement.

Symptômes de l'hypotension artérielle

De quoi s'agit-il et comment le définir?

Le symptôme principal est une pression artérielle inférieure à 90/60 mm Hg. Art.

Les autres caractéristiques comprennent:

  • fatigue, faiblesse;
  • somnolence, panne matinale;
  • peau pâle, cernes sous les yeux;
  • étourdissements fréquents;
  • évanouissement;
  • maux de tête;
  • bourdonnement dans les oreilles, des bruits;
  • irritabilité due à l'impossibilité de percevoir les informations entrantes;
  • chagrin d'amour
  • mauvaise tolérance à tout changement: chaleur, froid, humidité, effort physique accru;
  • la distraction, l'impossibilité de traiter de grandes quantités d'informations;
  • cycle menstruel tardif;
  • violation de la puissance;
  • refroidissement des membres (pieds, mains);
  • sueurs froides sur les paumes et les pieds;
  • le mal des transports;
  • nausées fréquentes, troubles du tractus gastro-intestinal;
  • bâillement en raison du manque d'oxygène dans les organes et les tissus.

C'est ce que l'hypotension artérielle est. Les symptômes sont plutôt désagréables et peuvent se manifester de différentes manières.

Complications de l'hypotension

Quelle que soit la forme d'hypotension, une attention particulière doit être portée aux femmes enceintes, car un manque d'oxygène dans le sang peut entraîner une croissance médiocre du fœtus ou une formation incorrecte des organes et des membres.

Rarement, en cas d'hypotension impropre ou auto-médicamenteuse, cette maladie peut se transformer en hypertension artérielle (hypertension artérielle) et il sera extrêmement difficile de revenir à l'état initial.

En cas d'hypotension aiguë, une personne peut avoir un pouls affaibli, entraînant des évanouissements. Si vous savez qu'une personne souffre d'hypotension, qu'elle est malade et ne subit aucune pression, alors, avant l'arrivée de l'ambulance, vous devez mettre le patient en position horizontale, ouvrir les fenêtres.

La complication la plus grave de l'hypotension est un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque, qui est fatal.

L'hypertension et l'hypotension peuvent se remplacer.

Diagnostics

Il existe les méthodes suivantes pour le diagnostic de l'hypotension artérielle:

  • examen initial, entretien avec le patient, identification de la cause de la maladie;
  • définition, hypotension héréditaire ou acquise;
  • analyse quotidienne de la pression artérielle;
  • référence du patient pour l'ECG;
  • Échocardiographie Doppler.

Traitement

Le traitement de l'hypotension est un complexe complet, comprenant une correction du mode de vie avec une utilisation minimale de médicaments visant à maintenir le tonus vasculaire. Si, toutefois, l'hypotension est la conséquence d'une maladie, essayez d'éliminer la cause, c'est-à-dire la maladie primaire.

Les changements de mode de vie incluent:

  • journée de travail constante avec une période de repos stable;
  • posé pour restaurer le sommeil;
  • bonne nutrition;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • exercice thérapeutique;
  • être à l'air frais dans les parcs;
  • durcissement ou douche.

Étape 1: travail / repos Le rythme du temps de travail et du repos est la base du traitement de l'hypotension. Si le corps est soumis à un stress constant, le surmenage met à rude épreuve les systèmes cardiaque, circulatoire et nerveux. Si vous ne reprenez pas la force pendant votre sommeil ou votre repos, votre corps s'épuise lentement et, en conséquence, la résistance à diverses maladies diminue.

Étape 2: sommeil complet. Le problème de l'hypotonie est que 6 à 8 heures ne sont pas suffisantes pour récupérer, mais que le taux est de 10 à 11 heures, surtout si la saison est basse ou basse pression atmosphérique. Au réveil, vous ne devez pas sauter du lit, vous devez vous allonger quelques minutes, vous étirer et vous asseoir quelques minutes au bord du lit. Dans cet ordre, il n'y a pas de chute de pression soudaine, il est donc possible d'éviter les vertiges, le noircissement des yeux.

Étape 3: Repas en temps opportun. Cela devrait être 3-5 fois par jour. Il n'est pas souhaitable de manger avant le coucher. Il est nécessaire de manger des aliments riches en vitamines C, E et du groupe B, en calcium, potassium, magnésium et phosphore. Il est même recommandé aux personnes souffrant d'hypotension artérielle d'utiliser des aliments épicés, épicés et salés. Sel, levure, café, thé fort, églantier, cornouiller, agrumes, particulièrement recommandés.

Ceci est également vrai pour l'hypotension orthostatique.

Étape 4: Abandonner les mauvaises habitudes. La dépendance à la nicotine et l'alcool aggravent encore la situation en affaiblissant les parois des vaisseaux sanguins.

Étape 5: Thérapie physique avec des charges modérées. Améliore le métabolisme du corps, ce qui contribue à l'élimination rapide de toutes les toxines. De plus, de grandes quantités d'oxygène sont fournies aux organes et le travail de tout le système cardiovasculaire est amélioré.

Les exercices du matin, le jogging, de préférence le soir, la natation sans charge, la marche, le sport et le cyclisme dans la zone du parc forestier sont recommandés.

Étape 6 et 7: Les meilleures mesures de lutte contre l’hypotension sont les promenades sans hâte et le durcissement du corps. Ils renforcent les parois des vaisseaux sanguins et protègent le corps des influences de l'environnement et de divers virus et bactéries.

Nous devons toujours être en mesure de tempérer correctement. Pour commencer - une douche de contraste, se terminant par de l'eau tiède. Ensuite, vous pouvez ajouter la douche matinale d'eau glacée à votre tête, ce qui inclut un bain et un sauna. La différence de température ne doit pas dépasser 20 degrés, sinon il peut y avoir des coups.

Traitement de la toxicomanie

Les médecins prescrivent pour l'hypotension (CIM 10 I95) "Caffetamine", "Citramon", si la goutte s'accompagne de maux de tête et d'acouphènes, "Saparal", "Askafen".

La dose optimale de caféine est de 0,2 g / jour. En cas de surdosage, le processus inverse peut aller - sommeil médiocre, anxiété, rythme cardiaque rapide, mictions fréquentes.

Les médicaments nootropes sont utilisés en cas de troubles de la mémoire, de diminution de la capacité mentale. Ils réduisent le besoin en oxygène des cellules et des tissus et restaurent tous les processus vitaux nécessaires au fonctionnement normal du cerveau et de l'organisme dans son ensemble. Ces médicaments incluent "Tanakan", "Caviton", "Niceroglin", "Nootropil".

Avec un manque d'oxygène, le cerveau utilise "Glycine", "Citrulline". En l'absence d'acides aminés et de protéines, Cerebrozil est prescrit.

Traitement de l'hypotension artérielle à domicile

  • Café au miel et au citron. Je dois dire immédiatement que ce n'est pas une boisson. Vous aurez besoin de prendre 50 grammes de café moulu torréfié, 500 grammes de miel, presser le jus d'un citron à la main. Mélangez tout à fond. Manger 1 cuillère à café 2 heures après les repas. Moyens pour stocker dans le réfrigérateur.
  • Citronnelle chinoise. Teinture, pour la préparation de laquelle il faudra un verre de fruit de citronnelle. Il est nécessaire de broyer et de verser la vodka dans un rapport de 1:10. Insister dans un récipient fermé dans un endroit sombre et froid pendant deux semaines. Il est pris 30 minutes avant les repas de 25 à 40 gouttes avec une cuillère à soupe d’eau froide.
  • Racine de gingembre En vente est à la fois la poudre de gingembre et les racines elles-mêmes. Bien sûr, la poudre est beaucoup plus pratique, mais elle est préparée avec des réactifs chimiques, il est donc préférable de frotter la racine de gingembre. Il faudra une cuillère à café pour 1 tasse de thé sucré fort. Il est pris 3 fois par jour pendant une semaine.
  • Racine dorée (Rhodiola rosea). Il y a une vente gratuite dans toutes les pharmacies. L'extrait est pris en 5-10 gouttes, dissous dans de l'eau froide 15 minutes avant les repas. Le cours dure 10 à 20 jours selon l’état de santé.

C'est ce que c'est: l'hypotension artérielle. Les symptômes et le traitement sont souvent liés.

Conclusion

La pathologie peut être congénitale ou acquise. En cas de maladie congénitale, il est nécessaire de surveiller en permanence votre état, d’avoir les médicaments nécessaires, car le cerveau, les organes et les tissus ne reçoivent pas assez d’oxygène pendant l’hypotension. Par conséquent, si vous ne soulagez pas les symptômes à temps, vous risquez un coup de cerveau. En cas d’hypotension acquise, vous devez d’abord identifier les causes de l’apparition de cette maladie et les éliminer, peut-être même changer complètement votre mode de vie. En outre, l'hypotension peut être un symptôme secondaire d'une maladie. Vous devriez consulter votre médecin afin d’identifier les causes et de prescrire le traitement approprié, car l’auto-traitement peut conduire à l’hypertension, ce qui rend impossible toute guérison. Nous avons considéré ce que c'est: l'hypotension artérielle.

http://www.syl.ru/article/365401/arterialnaya-gipotenziya---chto-eto-takoe-simptomyi-i-lechenie

Qu'est-ce que l'hypotension, ses causes, ses symptômes et son traitement?

Une hypotension artérielle, appelée hypotension par les médecins, peut être un symptôme qui accompagne diverses maladies. De plus, cette condition peut être considérée comme une pathologie indépendante provoquée par certains facteurs. Nous examinons ci-dessous ce qu'est l'hypotension artérielle, les causes de son développement, les principaux symptômes, le traitement et les complications possibles.

Le concept d'hypotension artérielle

L'hypotension est une pathologie courante qui se manifeste par une mesure régulière et persistante du tonomètre inférieur à 100/60 mm. Hg Art. Cette maladie peut se développer chez des personnes de différents âges, des tout-petits aux personnes âgées. Dans la CIM-10 de cette pathologie, le code I 95 est attribué.

Important: Les spécialistes se réfèrent à l'hypotension artérielle dans la catégorie des maladies polyétiologiques. Cela signifie qu'une pression réduite peut se développer sous l'influence simultanée de divers facteurs (physiologiques, pathologiques).

La symptomatologie de la pathologie considérée est assez spécifique. Pour la plupart des gens, cette affection s'accompagne de vertiges graves, d'une altération de l'acuité visuelle, d'un évanouissement et d'une somnolence constante. Pour un diagnostic précis, il est nécessaire de procéder à une surveillance quotidienne de la pression artérielle.

Classification et formulaires

La maladie peut se présenter sous les formes suivantes:

  • aigu. Cette forme de pathologie est dangereuse et se développe en raison d’une réaction anaphylactique, d’un empoisonnement, d’une perturbation du cœur, de pertes de sang soudaines. Le développement de cet état se produit en quelques minutes à peine, il s’accompagne d’une violation du flux sanguin;
  • chronique Le développement de cette forme est progressif, tous les systèmes du corps ne réagissent pas brusquement à une diminution de la pression. Au cours de la longue période de la maladie, ils se sont déjà adaptés à la diminution constante de la pression artérielle. Une hypotension chronique survient le plus souvent chez des personnes vivant dans des conditions climatiques défavorables (nord, tropiques). Les médecins diagnostiquent également cette forme de la maladie chez les athlètes. Cela est dû au fait que le corps est restructuré en raison de lourdes charges (le muscle cardiaque se contracte moins souvent, ce qui est la cause de l'hypotension).

Compte tenu du facteur étiologique, il est courant de distinguer de telles formes d'hypotension:

  • physiologique;
  • primaire;
  • secondaire (symptomatique).

La forme physiologique est la présence d'une prédisposition génétique du patient, le sport professionnel. Il est également observé chez les résidents des régions subtropicales et montagneuses.

L'hypotension primaire est considérée comme une maladie indépendante. Selon les experts, dans presque tous les cas, le patient est atteint de dystonie neurocirculatoire (DVV). Ce type de maladie se développe en raison d'un stress grave, d'une fatigue constante, du manque de sommeil, de traumatismes psychologiques, de chocs et de l'utilisation de médicaments.

L'hypotension secondaire agit comme un symptôme d'une autre pathologie. Les spécialistes ont fourni une liste de maladies pour lesquelles une hypotension artérielle peut être observée:

  • ulcère gastrique;
  • insuffisance cardiaque;
  • les néoplasmes;
  • les infections;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • troubles de la glande thyroïde.

Une liste plus complète est donnée dans la section sur les causes de la basse pression.

En tant qu’hypotension distincte, les médecins considèrent l’hypertension orthostatique (posturale), qui survient lorsqu’une personne change de position brusquement, lorsqu’elle passe d’une position horizontale à une position verticale. Habituellement, il a une sévérité modérée et ne dure pas longtemps.

Raisons

Une pression faible peut se produire sous l'action simultanée de plusieurs facteurs. Provoquer une hypotension peut:

  • dystonie neurocirculatoire (végétative-vasculaire) (cette affection entraîne dans près de 80% des cas une diminution de la pression artérielle);
  • régime strict, refus total de manger;
  • traumatisme psychologique;
  • hypovitaminose (une diminution de la pression provoque le plus souvent un manque de vitamines C, B, E).

Des listes séparées doivent prendre en compte les causes pathologiques et non pathologiques de la basse pression.

Les raisons pathologiques considèrent:

  • les infections;
  • maladie cardiaque;
  • saignements;
  • maladies neurologiques;
  • prendre certains médicaments (analgésiques, antidépresseurs).

Les raisons non pathologiques de l'hypotension incluent:

  • l'âge;
  • la présence de fièvre;
  • l'observance du repos au lit pendant une longue période;
  • faire du sport;
  • la grossesse
  • transition d'une position couchée à une position debout.

Les causes de l'hypotension artérielle secondaire sont beaucoup plus grandes. Ils sont représentés par de telles conditions pathologiques:

  • l'anémie;
  • syndrome de dumping;
  • perte de sang massive;
  • ulcère d'estomac;
  • pathologies cardiovasculaires (cardiomyopathie, arythmie, myocardite);
  • hypothyroïdie;
  • diabète sucré;
  • la cirrhose, l'hépatite chronique;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • maladies du pancréas;
  • lésion de la moelle épinière;
  • tumeurs malignes et bénignes;
  • réactions allergiques;
  • maladies métaboliques;
  • la septicémie;
  • déshydratation, intoxication aiguë;
  • Syndrome de Guillain-Barré, maladie de Parkinson;
  • purpura thrombocytopénique;
  • choc anaphylactique;
  • hémorragie interne.

Symptômes de l'hypotension artérielle

L'hypotension artérielle peut avoir un tableau clinique assez varié, en fonction de l'évolution de la maladie. L'hypotension d'une espèce physiologique se produit souvent sans signes marqués. Le patient ne ressent presque aucun inconfort.

Si la forme aiguë de l'hypotension se développe, le patient présente les symptômes suivants:

  • pâleur de la peau;
  • démarche chancelante;
  • vertiges sévères (crises fréquentes);
  • anxiété;
  • évanouissement;
  • irritabilité;
  • sensibilité accrue aux conditions météorologiques;
  • violation de l'acuité visuelle (court-métrage mineur).

Dans la forme chronique de l'hypotension artérielle, le patient présente les symptômes suivants:

  • troubles de la mémoire;
  • faiblesse, fatigue;
  • instabilité émotionnelle;
  • trouble de la thermorégulation;
  • maux de tête fréquents (la douleur est ressentie dans la région fronto-pariétale, fronto-temporale);
  • somnolence constante;
  • transpiration excessive (particulièrement visible dans les paumes, les pieds);
  • impuissance temporaire;
  • douleur dans le coeur;
  • violation du cycle menstruel;
  • susceptibilité accrue au bruit, à la lumière.

Les signes suivants indiquent le développement d’une forme orthostatique d’hypotension artérielle:

  • évanouissements (acouphènes, chair de poule devant les yeux, une faiblesse grave peut survenir avant la perte de conscience);
  • changement de fréquence cardiaque;
  • essoufflement;
  • accès de nausée, compagnie;
  • panne;
  • douleur intense dans l'abdomen;
  • tendance au mal des transports dans les transports;
  • transpiration accrue;
  • bâillements fréquents;
  • formation de gaz profus;
  • éructations d'air;
  • faible état

Caractéristiques de la maladie chez les enfants et les femmes enceintes

Les médecins pensent que la prédisposition à la maladie se forme chez le fœtus avec certains troubles pendant la grossesse. Les signes d'hypotension sont généralement observés chez les enfants à l'adolescence en raison de:

  • fatigue constante à l'école;
  • infections passées;
  • changements hormonaux;
  • malnutrition, troubles de l'alimentation;
  • faible activité physique.

Les enfants hypotendus peuvent se plaindre de maux de tête, de nausées et de vertiges. Soulager la condition aidera:

  • sommeil supplémentaire;
  • marcher dans l'air frais;
  • rompre la charge.

Les enfants souffrent souvent d'hypotension orthostatique. Le vertige est observé après une forte augmentation. Réduire la pression contribue à certains changements dans la nature de l'enfant. Il devient distrait, lugubre, offensé, méfiant, son rendement scolaire peut décliner. Les élèves du secondaire ont des douleurs lancinantes au cœur, de la fatigue en cours d’éducation physique.

Une attention particulière doit être accordée à l'hypotension chez les femmes enceintes. Si la pathologie se développe avant la grossesse, elle est référée à l’esprit principal. Lorsque l'hypotension survient pendant la grossesse, on parle alors d'esprit secondaire.

En plus du mécanisme principal du développement de la pathologie sont ajoutés:

  • la libération d'hormones du placenta qui réduisent les spasmes vasculaires;
  • augmentation de la charge sur le coeur;
  • circulation placentaire supplémentaire.

Les femmes se plaignent de fatigue, de larmoiements, de faiblesse, de constipation, de nausées, de perte d’appétit, d’irritabilité, de maux de tête et de douleurs lancinantes au niveau du cœur.

Diagnostics

Pour établir un diagnostic précis et établir la cause de l'hypotension artérielle, le médecin devra effectuer toute une série de mesures de diagnostic.

Le diagnostic primaire par un cardiologue vise à:

  • l'étude des antécédents du patient, de ses proches. Cela est nécessaire pour confirmer / éliminer l'effet de la prédisposition génétique sur le développement de l'hypotension;
  • enquête auprès des patients. Il aide le médecin à dresser un tableau symptomatique du patient, à déterminer la gravité de la maladie, à établir la cause pathologique fondamentale de l'hypotension;
  • examen physique (mesure du ton du sang en trois fois à laquelle ils maintiennent un intervalle de 5 minutes, surveillance quotidienne de la pression artérielle, écoute du patient à travers un stéthoscope).

Un rôle particulier dans l’étude est le diagnostic instrumental:

  • échographie doppler vasculaire;
  • Échographie du coeur, de la cavité abdominale;
  • Échocardiographie;
  • cardiointervalographie;
  • électroencéphalographie;
  • ECG (au repos, avec une charge).

À partir des méthodes de recherche en laboratoire, utilisez:

  • biochimie sanguine;
  • test sanguin clinique général;
  • analyse générale de l'urine;
  • test orthostatique.

Si toutes les méthodes de diagnostic utilisées ne permettent pas au cardiologue de déterminer avec précision le facteur prédisposant à la maladie, le patient devra être examiné par des médecins étroitement spécialisés:

  • oculiste;
  • pédiatre;
  • obstétricien-gynécologue;
  • un neurologue;
  • un gastroentérologue;
  • endocrinologue.

Traitement de l'hypertension

Important: Si un enfant, un adulte ou une femme enceinte présente les symptômes mentionnés ci-dessus, vous devriez plutôt faire appel à une assistance qualifiée. Lorsque le patient perd connaissance, il a besoin des premiers secours.

Les soins d'urgence pour la perte de conscience hypotonique consistent à effectuer les actions suivantes:

  1. Appelez une ambulance à la maison.
  2. Fournir au patient de l'air frais.
  3. Desserrer les vêtements serrés.
  4. La position correcte pour le patient (les jambes doivent être au-dessus de la partie supérieure du corps);
  5. Fournir à boire (l'eau froide est donnée quand une personne revient à ses sens).

Les médecins commencent le traitement après avoir déterminé la cause exacte de l'hypotension artérielle. Si l'hypotension secondaire est établie, les spécialistes entament un traitement visant à éliminer la maladie provocatrice.

Avec le type physiologique d'hypotension artérielle, un traitement spécifique n'est pas nécessaire, car cette condition n'est pas considérée comme une pathologie. Lorsqu'une forme primitive, orthostatique de la maladie est détectée, le médecin prescrit un traitement avec des médicaments, des méthodes non médicamenteuses.

Traitement non médicamenteux

Pour éliminer l'hypotension, les médecins peuvent prescrire de telles méthodes de traitement non médicamenteux:

  • massage aromathérapie;
  • psychothérapie;
  • exercices thérapeutiques;
  • l'acupuncture;
  • hydromassage, différentes formes d'hydrothérapie;
  • aromathérapie;
  • douche;
  • massage thérapeutique du cou et du collet;
  • procédures physiothérapeutiques (électrophorèse, electrosleep).

Traitement médicamenteux

Le traitement de l'hypotension est souvent effectué avec l'utilisation de médicaments. Habituellement, les médecins prescrivent:

  • antidépresseurs, tranquillisants;
  • anticholinergiques;
  • cérébroprotecteurs;
  • agents hypertenseurs;
  • adaptogènes des plantes;
  • substances nootropes;
  • des antioxydants;
  • vitamines.

Si un patient présente une forme aiguë d'hypotension, on lui prescrit l'administration par voie intraveineuse des remèdes suivants:

  • vasoconstricteur;
  • les glucocorticoïdes;
  • sel, solutions colloïdales;
  • cardiotoniques.

Médecine populaire

En plus du traitement hypotenseur médicamenteux et non médicamenteux, vous pouvez également utiliser la médecine traditionnelle. Mais appliquer les méthodes de thérapie alternative n'est possible qu'après consultation de votre médecin. Les méthodes de traitement folkloriques très efficaces sont:

  • série + mélisse;
  • réglisse + racine de valériane;
  • Agripaume + aubépine;
  • jus de grenade + chocolat;
  • origan + panacée;
  • romarin + chardon-Marie;
  • cônes millefeuille + houblon;
  • absinthe + fleurs d'immortelle;
  • feuilles de fraise + gui blanc.

Complications possibles

Si un patient ignore pendant longtemps les symptômes de l'hypotension, ne fait pas l'objet d'un diagnostic et ne démarre pas un traitement approprié, des complications peuvent se développer.

Les complications les plus courantes de l'hypotension sont:

  • crise cardiaque;
  • manque d'oxygène du fœtus;
  • la septicémie;
  • l'anémie;
  • le coma;
  • accident vasculaire cérébral;
  • choc anaphylactique;
  • choc cardiogénique.

Prévention

Afin de ne pas souffrir de symptômes désagréables d'hypotension, il est préférable de prévenir le développement de la maladie. Pour ce faire, suivez les recommandations des experts:

  1. Repos complet.
  2. Alimentation correcte et équilibrée.
  3. Utilisez uniquement les médicaments prescrits par le médecin traitant.
  4. Passer un examen préventif complet par des médecins plusieurs fois par an.
  5. Élimination de l'effort excessif physique et émotionnel.
  6. Mode de vie sain.

En ce qui concerne l'hypotension physiologique primaire, orthostatique et orthostatique, ces pathologies entraînent un rétablissement complet du patient. Mais après la récupération, il est nécessaire de subir régulièrement un examen par un cardiologue.

Si un patient a une maladie hypotonique secondaire, le pronostic dépendra de la date du diagnostic, de l'adéquation du traitement, de la gravité de la maladie sous-jacente.

http://davlenienorm.com/gipotoniya/arterialnaya-gipotenziya-prichiny-simptomy-lechenie.html

Hypotension - qu'est-ce que c'est? Causes, symptômes et traitement de l'hypotension

Presque tout le monde connaît les problèmes de santé associés à l'hypertension artérielle, mais peu sont conscients des dangers de l'hypotension. Lisez les informations sur ce qu'est l'hypotension, quels types de maladie distinguent, quelles en sont les causes et comment il est recommandé de la traiter.

Quelle est l'hypotension artérielle

Quelle maladie est derrière ce terme? L'hypotension est une affection dans laquelle une personne présente une pression artérielle nettement inférieure (plus de 20% de la norme) et ressent cette affection. Un tel diagnostic est posé si le patient développe une diminution persistante de l'indice supérieur (systolique) sur le tonomètre jusqu'à 90 mm Hg. Art., Et le bas (diastolique) - jusqu’à 60 mm de mercure. Art.

Cette condition peut dans certains cas être une variante de la norme. Ainsi, la pression artérielle est faible chez les personnes qui pratiquent un sport On retrouve souvent ce chiffre chez les jeunes filles d'asthénie physique ou chez les personnes caractérisées par un horaire de travail sédentaire, par exemple chez les employés de bureau. Bien que les risques de complications cardiaques et vasculaires de l'hypotension artérielle soient beaucoup plus faibles que ceux de l'hypertension artérielle, une correction est également nécessaire pour augmenter la capacité de travail et la qualité de vie en général, ainsi que pour réduire les risques d'accident ischémique cérébral.

En tant que maladie, il convient de prendre en compte les indications bas sur le tonomètre s’il ya des symptômes supplémentaires - vertiges, faiblesse générale, etc. Quand une personne a une pression artérielle basse constamment en raison du fait que le flux sanguin est trop petit pour fournir la quantité nécessaire de nutriments et l'oxygène, il y a de graves perturbations dans le corps. Vérifiez quels sont les types d'hypotension et quelles sont les conséquences dangereuses d'un faible niveau de pression dans les artères.

Hypotension aiguë

C'est le nom de la condition dans laquelle il y a une forte baisse du ton des vaisseaux, ils se dilatent de manière paralytique. Quel effet cela a-t-il sur l'hypotonie? Il souffre d'hypoxie cérébrale et de manque d'oxygène dans tous les systèmes du corps. Le taux de développement d'une hypotension artérielle aiguë varie selon les patients, mais dans chaque cas de cette maladie, la consultation d'un médecin est nécessaire pour déterminer le schéma thérapeutique souhaité. Si vous laissez cette maladie sans traitement, une diminution importante du niveau de saturation du corps en oxygène aura inévitablement des conséquences graves.

Hypotension chronique

Avec cette forme de maladie, la personne ne ressent pas particulièrement les changements dans le fonctionnement de l'organisme car son corps s'est adapté à la diminution de la pression. L’hypotension artérielle chronique se caractérise par le fait qu’avec ce type de maladie, les symptômes sont bénins et que les troubles circulatoires sont presque imperceptibles. Néanmoins, un tel état doit également être corrigé par le biais de certains changements de mode de vie, de sorte que l'hypotonique puisse fonctionner efficacement et être plus énergique et plus performant dans différents domaines.

Hypotension primaire

Cette maladie est caractérisée comme une maladie complètement indépendante, souvent appelée hypotension essentielle ou maladie hypotonique. La cause de l'hypotension artérielle primaire est une forte diminution de l'activité du système nerveux autonome, responsable du contrôle de la pression artérielle. On pense que cela se produit sous l'influence d'un effort excessif prolongé dans la sphère psycho-émotionnelle - avec des stress fréquents et une dépression.

Hypotension artérielle secondaire

Cette affection n'est pas une maladie indépendante, mais le signe de tout autre changement pathologique ou physiologique dans le corps. Ainsi, l'hypotension artérielle secondaire survient souvent lorsqu'une personne souffre d'insuffisance cardiaque, d'ostéochondrose de la colonne cervicale, de syndrome d'intoxication (par exemple, dans l'alcoolisme), de névrose, etc. Une hypotension artérielle est souvent observée chez les diabétiques et les femmes enceintes. Dans ce cas, si les facteurs affectant le débit sanguin dans les vaisseaux cessent d'agir, les indicateurs du tonomètre reviennent à la normale.

Hypotension chez les enfants

Cette maladie se manifeste de plus en plus à un très jeune âge et chez les adolescents. Hypotension - qu'est-ce que c'est chez les jeunes patients, pourquoi cela se produit-il? Selon les statistiques, les filles sont plus sensibles à cette maladie que les garçons. À ce jour, il existe plusieurs hypothèses, ce qui explique pourquoi l'hypotension artérielle se développe chez l'enfant. La plupart des experts sont enclins à croire que cela est dû à un dysfonctionnement des glandes surrénales. En pratique, les garçons ont une activité physique et mentale décroissante, ils sont mal adaptés à la vie scolaire.

Hypotension - Causes

Bien que divers facteurs puissent être à l'origine de cette maladie, ils sont unis par le fait qu'un tel impact perturbe le fonctionnement des systèmes de l'organisme qui doivent contrôler la pression. Les principales causes d'hypotension sont les suivantes:

  • dysfonctionnement du muscle cardiaque;
  • perte de sang importante ou déshydratation;
  • faible tonus artériel;
  • allergie;
  • intoxication du corps (nourriture, alcool, nicotine, etc.);
  • surdosage de médicaments pour l'hypertension.

Dans certains cas, la pression artérielle peut rapidement diminuer, même en cas de changement brusque de la position du corps. Une hypertension orthostatique ou posturale transitoire est alors diagnostiquée chez une personne. Ce n'est pas une forme indépendante de la maladie, mais une condition. Cela se produit, par exemple, lors de la prise de certains médicaments lors du traitement d'autres affections (pas d'hypotension). Avec l'élimination des facteurs destructeurs, les ondes de pression disparaissent.

Hypotension - Symptômes

Comment se manifeste l'hypotension artérielle? Les symptômes courants de l'hypotension sont:

  • vertiges, somnolence;
  • le pouls diminue;
  • l'activité mentale et physique diminue;
  • Météosensibilité, irritabilité fréquente;
  • insomnie manifestée;
  • les nausées hypotensives sont souvent troublantes - c'est un signe qu'en raison d'une diminution de la pression artérielle dans le corps, les produits métaboliques sont retenus;
  • dans certains cas, perte de conscience possible en raison du manque d'oxygène dans le cerveau.

Hypotension - Traitement

Que devrait-on diagnostiquer avec une hypotension persistante? Il doit nécessairement changer sa routine quotidienne - ajouter une activité physique modérée, ajuster le mode de travail et se reposer. Dans certains cas, même de telles mesures conservatrices simples suffiront à rétablir un état de santé normal. Par exemple, pendant la grossesse, lorsque la prise de médicaments est extrêmement indésirable, la thérapie physique, l’aromathérapie et les promenades au grand air donnent de bons résultats.

Si de telles mesures simples n'apportent pas le résultat souhaité, il est nécessaire de commencer le traitement de l'hypotension artérielle par des préparations médicales. Vous devez savoir que l'inaction dans ce cas, non seulement dégradera de manière significative la qualité de la vie chaque jour, mais aussi, à l'avenir, la menace d'une crise cardiaque et d'un accident vasculaire cérébral. Après avoir examiné l’état et les antécédents du patient, un spécialiste révèle d’abord les raisons pour lesquelles la pression est réduite et prescrit un médicament permettant d’éliminer l’influence de ces facteurs déstabilisateurs.

Médicaments contre l'hypotension artérielle

La plupart des médicaments conçus pour augmenter la pression artérielle ont une composition en caféine - par exemple, des comprimés tels que Citramon, Askofen, Cofetamine, etc. Si la concentration du patient diminue à la suite de la maladie, la mémoire se détériore, le médecin peut vous prescrire des médicaments nootropes pour l'hypotension, fonctions de soutien du cerveau: Kavinton, Zinnarizin, Phenibut, Cerebrolysin, etc. Le traitement doit toujours être prescrit et surveillé par un médecin pour prévenir le surdosage du médicament et la coupe x surtensions.

Traitement des remèdes populaires hypotension

Une tasse de café aromatique est une aide très efficace contre l’hypotension. Les remèdes populaires contre l’hypotension comprennent l’utilisation de ces grains sains et différemment - dans le cadre d’un mélange de 50 g de café torréfié, de 500 ml de miel et de jus d’un citron. Ce médicament doit être pris par 1 c. pas plus tôt que 2 heures après les repas. Eh bien élever le ton général du corps:

  • thé noir sucré au gingembre - il se boit 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours;
  • extrait d'hypericum - 1 c. les herbes verser 2 tasses d'eau bouillante, insister une heure et prendre toute la journée pour 3 fois avant les repas.
http://sovets.net/8807-arterialnaya-gipotenziya-chto-eto-takoe.html

Plus D'Articles Sur Les Varices