Anticoagulants: liste de médicaments à action directe et indirecte

Les maladies vasculaires entraînent souvent une augmentation de la coagulation sanguine et de la thrombose.

Un tel processus pathologique est extrêmement dangereux pour la santé car il peut déclencher une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Dans cette situation, la seule solution possible sera la nomination d'anticoagulants, des médicaments qui favorisent la fluidification du sang.

Augmentation de la coagulation du sang - écart observé dans les varices, thrombophlébite, thrombose hémorroïdaire de veines, accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques, lésions artérielles associées à la maladie athéromateuse, thromboembolie La thrombose peut également se produire en raison d'un choc. Vous pouvez éviter de tels effets indésirables en prenant des anticoagulants.

Qu'est ce que c'est

Les anticoagulants sont appelés médicaments qui réduisent les taux de coagulation du sang. Ainsi, ils empêchent la formation de caillots sanguins. Cet effet est obtenu en réduisant la formation de fibrine.

Les composants des médicaments anticoagulants ont un effet sur la viscosité du sang en inhibant le processus de coagulation du sang. Ils sont utilisés à des fins thérapeutiques et prophylactiques. Il peut s'agir de comprimés, pommades, gels, crèmes, injections. Un médicament spécifique, ainsi que la forme de sa libération, peuvent être nommés exclusivement par un spécialiste - thérapeute, cardiologue, phlébologue ou médecin de famille.

L'auto-traitement dans ce cas peut avoir des conséquences très graves.

Classification

Les anticoagulants, selon la classification généralement acceptée, sont:

  1. Physiologique. De telles substances sont régulièrement produites par les cellules du corps et sont libérées indépendamment dans la circulation sanguine. Les anticoagulants physiologiques, à leur tour, sont primaires (ceux qui sont constamment synthétisés) et secondaires (sont produits après la scission des facteurs de la circulation sanguine après la dissolution de la fibrine dans celle-ci).
  2. Pathologique. En les identifiant dans le plasma sanguin, on peut juger de l'évolution d'une maladie.

Qu'est-ce qui est prescrit?

Les anticoagulants sont extrêmement nécessaires pour les patients présentant:

  • accident vasculaire cérébral causé par une thrombose ou une embolie;
  • maladie des vaisseaux sanguins athéroscléreuse;
  • maladie cardiaque rhumatismale;
  • thrombophlébite;
  • altération du fonctionnement d'un sniff triple (congénital ou acquis);
  • thrombose stade 2;
  • les varices;
  • anévrisme aortique;
  • cardiopathie ischémique;
  • embolie pulmonaire;
  • syndrome desimenirovannogo coagulation intravasculaire;
  • la thromboangiite;
  • endartérite oblitérante;
  • fibrillation auriculaire.

L'auto-traitement avec des anticoagulants est strictement interdit, car une posologie incorrecte peut entraîner des conséquences graves, notamment un AVC hémorragique. Avec prudence, ces médicaments sont prescrits aux patients souffrant de saignements fréquents dus à une mauvaise coagulation du sang. Dans de tels cas, le médecin choisit des anticoagulants qui épargnent le corps.

Anticoagulants directs et indirects - quelle est la différence?

En fonction du mécanisme d'action des anticoagulants sont:

  1. Tout droit. Ce groupe d’agents antiplaquettaires agit directement sur la thrombine en réduisant son activité. C'est une sorte d'inhibiteur de la thrombine, qui neutralise ses effets, empêchant ainsi le processus de formation de caillots sanguins. Lors du traitement avec des anticoagulants directs, il est nécessaire de surveiller les indicateurs ESR afin d'éviter les saignements. L'absorption de tels médicaments se produit dans le tube digestif. Ils proviennent principalement des reins.
  2. Indirect. Ces médicaments affectent la biosynthèse des enzymes secondaires du système responsable de la coagulation sanguine. Les anticoagulants indirects détruisent complètement la thrombine et ne bloquent pas son activité. En plus de l’éclaircie du sang, ces agents antiplaquettaires aident à détendre les muscles lisses, à éliminer les urates du corps et à améliorer l’approvisionnement en sang du myocarde. Les anticoagulants indirects conviennent au traitement et à la prévention de la thrombose.

Dans un groupe séparé, vous pouvez fabriquer des médicaments qui réduisent la coagulation du sang, mais agissent selon un mécanisme différent. Ceux-ci incluent l’aspirine, l’acide acétylsalicylique, etc.

Anticoagulants à action directe

Les principaux objectifs de ce groupe d’anticoagulants sont les suivants:

  • désactivation de la prothrombine;
  • inhibition de la thrombine;
  • inhibition du processus de thrombose.

Afin d’éviter l’ouverture de saignements internes pendant toute la durée du traitement, il est nécessaire de surveiller les indicateurs ESR. Les anticoagulants directs sont divisés en:

  • l'héparine;
  • héparine de bas poids moléculaire;
  • la lépirudine;
  • l'hirudine;
  • hydrocitrate de sodium;
  • danaparoïde

Vous trouverez ci-dessous de brefs commentaires sur chacun des groupes d’anticoagulants directs susmentionnés.

Héparine

Peut-être l'anticoagulant le plus courant et le plus connu. Il est appliqué de plusieurs manières:

  • par voie intraveineuse;
  • par voie intramusculaire;
  • par voie sous-cutanée.

Pour une application externe (varices ou thrombophlébite), il est utilisé sous la forme d'une pommade spéciale à l'héparine. Les patients répondent bien à utiliser:

  • Adréparine;
  • La parnaparine;
  • Nadroparin sodique;
  • Dalteparina;
  • La tinzaparine;
  • L'énoxaparine;
  • Reviparina.

Souvent, les anticoagulants à usage topique ne sont pas très efficaces. Il est conseillé de les utiliser pour les varices des extrémités inférieures, les hémorroïdes, les ecchymoses.

Si nous parlons d'anticoagulants plus puissants, vous pouvez ajouter à cette liste:

  • Pommade d'héparine;
  • Lioton;
  • Venolife;
  • Trombless;
  • Troxevasin Neo;
  • L'hépatrombine.

Les héparines peuvent également être utilisées pour l'administration sous-cutanée et intraveineuse. Ces médicaments sont sélectionnés individuellement et ne peuvent pas être remplacés par des analogues en cas de réactions d'hypersensibilité chez les patients ou d'autres manifestations d'effets secondaires.

Les héparines injectables commencent à agir 3 heures après l'administration et leur effet dure une journée. Sous l'influence de ces médicaments, la production de thrombine est réduite et d'autres processus qui affectent les caillots sanguins sont bloqués.

Traitement des pathologies cardiovasculaires - angine de poitrine, crise cardiaque, PE ou thrombose veineuse profonde des membres inférieurs - utilisez Deltaparine, Enoxaparine, Nadroparine.

À des fins prophylactiques, l’héparine ou la Reviparine sont utilisées pour prévenir la thromboembolie et la thrombose.

Anticoagulants indirects

Les anticoagulants indirects sont appelés préparations médicales, qui ont l'effet inverse de celui de la vitamine K. Les remèdes suivants sont les plus efficaces.

Fenilin

Anticoagulant à action indirecte, qui a la capacité de pénétrer la barrière histohématogène. Une caractéristique distinctive du médicament est sa capacité à s'accumuler dans les tissus du corps.

Selon les avis des patients, ce médicament est l’un des plus efficaces. Son utilisation contribue à la normalisation du sang et met en ordre des indicateurs d'ESR. Une fois le traitement terminé, tous les symptômes désagréables disparaissent complètement. Cependant, la féniline peut provoquer de nombreux effets secondaires, de sorte qu'elle a été de moins en moins appliquée dans la pratique.

Néodicoumarine

La néodicoumarine est un médicament dont l'action principale est de prévenir la formation de caillots sanguins. Cependant, l'effet thérapeutique des médicaments n'est pas noté immédiatement, mais seulement après un certain temps.

La néodicoumarine contribue également à:

  • supprimer l'activité du système de coagulation;
  • réduction des lipides;
  • augmentation de la perméabilité vasculaire.

Pendant toute la durée du traitement, il est nécessaire de respecter scrupuleusement le schéma posologique du médicament mis au point par le médecin.

Warfarine

La warfarine est le médicament le plus couramment prescrit appartenant au groupe des anticoagulants indirects. Sous l'influence de ses composants, le processus de production de facteurs de coagulation du sang par le foie est inhibé. C'est pour cette raison que la thrombose est empêchée.

La warfarine est un médicament à action rapide ayant un effet durable. Mais il peut provoquer des effets indésirables graves qui disparaissent après la réduction de la dose ou sa suppression complète.

La warfarine augmente le risque d'accident vasculaire cérébral et de saignement lors de l'automédication. Par conséquent, le médicament doit être administré exclusivement par un médecin!

Agents antiplaquettaires

Agents antiplaquettaires - médicaments qui réduisent la coagulation du sang en empêchant le processus de collage des plaquettes. En règle générale, ils sont prescrits en parallèle avec des anticoagulants pour renforcer l'effet thérapeutique.

Sous l'influence d'agents antiplaquettaires, la lumière des vaisseaux sanguins se dilate, la douleur est éliminée et l'inflammation est soulagée. Les anticoagulants les plus célèbres de ce groupe sont décrits ci-dessous.

Aspirine

L'aspirine est administrée sous forme de comprimés pour administration orale. Elle convient donc au traitement à domicile. Le médicament a un effet vasodilatateur, empêche l'adhésion des plaquettes et la thrombose.

Ticlopidine

Le médicament réduit l'intensité du collage des plaquettes, augmente la durée du saignement et améliore la circulation sanguine capillaire. Il est attribué aux patients atteints de coronaropathie, d'infarctus du myocarde, de troubles cérébrovasculaires. L'objectif principal du traitement est de prévenir la thrombose.

Tirofiban

Tirofiban est un médicament utilisé dans le traitement complexe. Souvent, il est associé à l'héparine, ce qui contribue à augmenter l'effet antithrombotique des deux médicaments.

Dipyridamole

Sous l’influence du médicament, la lumière des vaisseaux coronaires s’agrandit, l’éclaircissement du sang et l’amélioration de la nutrition du muscle cardiaque. Parallèlement, l'apport sanguin au cerveau est normalisé et la pression artérielle diminue.

Qu'est-ce que l'INR?

INR est le rapport de 2 numérations sanguines:

  • avant de commencer un traitement à la warfarine;
  • tout en prenant warfarin.

L'abréviation signifie «International Normalized Attitude». L'INR est un indicateur important basé sur une évaluation du rapport entre le temps de prothrombine généralement accepté et le PTV du patient. Normalement, les valeurs INR vont de 0,85 à 1,25. Au cours du traitement par warfarine, un INR de 2 à 3 unités doit être atteint.

L'INR est déterminé avant de commencer le traitement. Une analyse répétée est effectuée après 2 à 5 jours. Après sélection du dosage du médicament nécessaire pour un patient spécifique, la surveillance des indicateurs INR est effectuée une fois tous les 14 à 28 jours.

  1. Lorsque l'INR est inférieur à 2, la dose de warfarine est augmentée d'un comprimé par semaine pour obtenir une réponse thérapeutique. Les indicateurs INR sont déterminés chaque semaine.
  2. Avec plus de 3 INR, la posologie est réduite de 1 comprimé par semaine. La surveillance de l'INR est effectuée une semaine après la réduction de la dose.
  3. Lorsque l'INR est compris entre 3,51 et 4,5, la dose de warfarine est réduite d'un comprimé. L'étude de contrôle est réalisée après 3 jours.
  4. Avec INR 4,51 - 6, la posologie du médicament est réduite d’un comprimé. Indicateurs de suivi réalisés tout au long de la journée.

Si l'INR dépasse 6 unités, la warfarine est complètement annulée.

Les principales contre-indications à recevoir

Les anticoagulants sont strictement interdits lorsque:

  • ulcère gastrique ou ulcère duodénal;
  • les hémorroïdes, accompagnées par la libération de sang;
  • l'hépatite;
  • modifications fibrotiques chroniques dans les tissus du foie;
  • insuffisance hépatique et rénale;
  • urolithiase;
  • purpura thrombocytopénique;
  • péricardite;
  • endocardite;
  • carence en vitamine C et K;
  • tuberculose pulmonaire caverneuse;
  • cancer de n'importe quel endroit;
  • pancréatite hémorragique;
  • anévrisme cérébral;
  • la leucémie;
  • infarctus du myocarde, accompagné d'une hypertension artérielle;
  • alcoolisme chronique;
  • La maladie de Crohn;
  • rétinopathie hémorragique.

Les anticoagulants sont contre-indiqués pendant la grossesse et l’allaitement. Il est également déconseillé de les prendre pendant la menstruation, ainsi qu'au début du post-partum, car ils peuvent provoquer une augmentation des saignements. Ces médicaments sont contre-indiqués chez les patients âgés.

Conclusion

Les anticoagulants sont des médicaments essentiels au maintien du fonctionnement normal du système cardiovasculaire et à la prévention des dommages à la santé et à la vie du cœur et des vaisseaux sanguins. L'automédication par ce groupe de médicaments est inacceptable, car ils ont de nombreuses contre-indications et peuvent provoquer l'apparition d'effets secondaires graves. L'utilisation incontrôlée d'anticoagulants peut entraîner des saignements, notamment internes, cachés.

Compte tenu de ces conséquences, il est important que les médicaments anticoagulants soient prescrits exclusivement par un médecin, car une approche responsable de la titration de la dose est nécessaire ici. En outre, pendant toute la durée du traitement, les indicateurs de test sanguin doivent faire l’objet d’une surveillance étroite.

Les antigulants ne doivent pas être confondus avec les antiplaquettaires et les thrombolytiques. Le mécanisme d'action des deux premiers groupes de médicaments vise à prévenir ou à ralentir le développement d'un caillot sanguin. Mais les thrombolytiques sont administrés par voie intraveineuse et, sous leur influence, le caillot sanguin est complètement détruit.

http://simptomy-lechenie.net/antikoagulyanty/

Anticoagulants indirects: indications et contre-indications. Examen des fonds

Les anticoagulants sont des médicaments qui empêchent la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux. Ce groupe comprend 2 sous-groupes de médicaments: les anticoagulants directs et indirects. Nous avons déjà parlé des anticoagulants directs plus tôt. Dans le même article, nous avons brièvement décrit le principe du fonctionnement normal du système de coagulation du sang. Pour mieux comprendre les mécanismes d’action des anticoagulants indirects, nous recommandons vivement au lecteur de se familiariser avec les informations disponibles, avec ce qui se passe normalement - sachant cela, il vous sera plus facile de connaître les phases de la coagulation qui affectent les préparations décrites ci-dessous et quelles sont les étapes de la coagulation. leurs effets.

Le mécanisme d'action des anticoagulants indirects

Les médicaments de ce groupe ne sont efficaces qu’avec l’introduction directe dans le corps. En les mélangeant avec du sang dans le laboratoire, ils n'affectent pas la coagulation. Ils n'agissent pas directement sur le caillot sanguin, mais affectent le système de coagulation par le foie, provoquant un certain nombre de réactions biochimiques, conduisant à un état similaire à l'hypovitaminose K. En conséquence, l'activité des facteurs de coagulation plasmatique diminue, la thrombine se forme plus lentement et, par conséquent, se forme plus lentement thrombus

Pharmacocinétique et pharmacodynamique des anticoagulants indirects

Bien et assez rapidement, ces médicaments sont absorbés dans le tractus gastro-intestinal. Avec le flux sanguin, ils atteignent divers organes, principalement le foie, où ils exercent leurs effets.
La vitesse d'apparition, la durée de l'effet et la demi-vie de différents médicaments de cette classe varient.

Excrété par le corps, principalement avec l'urine. Certains membres de la classe peignent en urine rose.

L'action anticoagulante des médicaments de ce groupe enfreint la synthèse des facteurs de coagulation, puis réduit progressivement la vitesse de ce processus. En plus de l'effet anticoagulant, ces médicaments réduisent le tonus des muscles des bronches et des intestins, augmentent la perméabilité de la paroi vasculaire, réduisent le contenu en lipides dans le sang, inhibent la réaction de l'antigène avec l'anticorps, stimulent l'excrétion de l'acide urique.

Indications et contre-indications d'utilisation

Les anticoagulants indirects sont utilisés pour prévenir et traiter la thrombose et la thromboembolie dans les conditions suivantes:

  • après des interventions chirurgicales sur le cœur et les vaisseaux sanguins;
  • avec infarctus du myocarde;
  • TELA - avec thromboembolie pulmonaire;
  • avec fibrillation auriculaire;
  • avec anévrisme du ventricule gauche;
  • avec thrombophlébite des veines superficielles des membres inférieurs;
  • avec une thrombangiite oblitérante;
  • avec endartérite oblitérante.

Les contre-indications à l'utilisation de drogues dans ce groupe sont:

  • diathèse hémorragique;
  • accident vasculaire cérébral hémorragique;
  • d'autres maladies associées à une coagulation sanguine réduite;
  • augmentation de la perméabilité vasculaire;
  • tumeurs malignes;
  • ulcère peptique et ulcère duodénal;
  • violations graves des reins et du foie;
  • péricardite;
  • infarctus du myocarde, accompagné d'une pression artérielle élevée;
  • période de gestation;
  • ces médicaments ne doivent pas être pris pendant la menstruation (2 jours avant le début prévu, leur médicament est annulé) et au début de la période postpartum;
  • la prudence est prescrite aux patients âgés et séniles.

Caractéristiques de l'action et de l'utilisation des anticoagulants indirects

Contrairement aux anticoagulants directs, l'effet des médicaments de ce groupe n'apparaît pas immédiatement, mais comme le principe actif s'accumule dans les organes et les tissus, c'est-à-dire lentement. Ils agissent, au contraire, plus longtemps. La rapidité, la force d'action et le degré de cumul (accumulation) de différentes drogues de cette classe varient.

Ils sont appliqués exclusivement par voie orale ou orale. Par voie intramusculaire, intraveineuse ou sous-cutanée, ne peuvent pas être utilisés.

L’arrêt du traitement avec des anticoagulants indirects ne doit pas réduire la dose immédiatement avant d’augmenter, mais progressivement - mais progressivement entre deux prises (jusqu'à une fois par jour, voire un jour sur deux). L'arrêt brutal du médicament peut entraîner une augmentation soudaine et compensatoire du taux sanguin de prothrombine, ce qui entraînera une thrombose.

En cas de surdosage des médicaments de ce groupe ou de leur utilisation prolongée, ils peuvent provoquer des saignements, qui seront liés non seulement à une diminution de la coagulation du sang, mais également à une augmentation de la perméabilité des parois des capillaires. Rarement dans cette situation, des saignements de la bouche et du nasopharynx, des saignements gastro-intestinaux, des hémorragies dans les muscles et la cavité articulaire, et du sang dans les urines, une hématurie micro ou grossière, apparaissent.

Pour éviter le développement des complications décrites ci-dessus, il est nécessaire, pendant le traitement par anticoagulants indirects, de surveiller de près l'état du patient et les paramètres de laboratoire de la coagulation du sang. Une fois tous les deux ou trois jours et parfois plus souvent, le temps de prothrombine doit être déterminé et l'urine doit être examinée pour rechercher la présence de globules rouges (l'hématurie, c'est-à-dire que le sang dans l'urine est l'un des premiers signes d'une surdose du médicament). Pour un contrôle plus complet, outre le contenu de prothrombine dans le sang, il convient de déterminer d’autres indicateurs: tolérance à l’héparine, durée de recalcification, indice de prothrombine, fibrinogène plasmatique, teneur en prothrombine par une méthode en deux étapes.

Il ne doit pas être prescrit simultanément avec ces médicaments du groupe des médicaments salicylés (en particulier, l'acide acétylsalicylique), car ils contribuent à une augmentation de la concentration en anticoagulant libre dans le sang.

Les médicaments du groupe anticoagulant indirect sont en réalité peu nombreux. Ce sont la néodicoumarine, l'acénocoumarol, la warfarine et la phenyndione.
Considérez chacune d’elles plus en détail.

Néodicoumarine (Pelentan, Thrombarin, Dikumaril)

Lorsque l'ingestion est absorbée relativement rapidement, la demi-vie est de 2,5 heures; elle est excrétée dans l'urine non pas sous sa forme d'origine, mais sous forme de produits métaboliques.

L'effet attendu du médicament commence à apparaître dans les 2-3 heures suivant son administration, atteint un maximum dans la période de 12 à 30 heures et dure deux jours de plus après l'arrêt du médicament.

Il est utilisé seul ou en complément d'un traitement à l'héparine.

Formulaire de libération - pilules.

Posologie selon le schéma, la dose quotidienne maximale - 0,9 g. La dose est choisie en fonction des indicateurs de temps de prothrombine.

Acenocoumarol (Syncumar)

Bien absorbé par voie orale. Elle a un effet cumulatif (c’est-à-dire qu’elle agit quand une quantité suffisante de cette substance s’accumule dans les tissus). L'effet maximal est observé 24 à 48 heures après le début du traitement avec ce médicament. Après le sevrage, son taux de prothrombine normal est déterminé après 48 à 96 heures.

Formulaire de libération - pilules.

Est ingéré. Le premier jour, la posologie recommandée est de 8 à 16 mg.La posologie du médicament dépend des valeurs de prothrombine. En règle générale, la dose d'entretien - 1-6 mg par jour.
Augmentation possible de la sensibilité du patient à ce médicament. En cas d'apparition de réactions allergiques, il convient de l'annuler.

Phenindione (feniline)

La diminution de la coagulation sanguine est notée 8 à 10 heures après la prise du médicament et atteint son maximum au bout d'environ une journée. Il a un effet cumulatif prononcé.

Formulaire de libération - pilules.

La dose initiale est dans les 2 premiers jours, 0,03-0,05 g trois fois par jour. Les doses ultérieures du médicament sont sélectionnées individuellement en fonction des paramètres sanguins: l'indice de prothrombine ne doit pas être inférieur à 40-50%. La dose unique maximale - 0,05 g, par jour - 200 mg.

Sur fond de traitement à la phényline, il est possible de tacher la peau et de changer la couleur de l'urine. Si ces symptômes apparaissent, remplacez la phenyndione par un autre anticoagulant.

Warfarin (Warfarin)

Dans le tractus gastro-intestinal est complètement absorbé. La demi-vie est de 40 heures. L'effet anticoagulant commence 3 à 5 jours après le début du traitement et dure entre 3 et 5 jours après l'arrêt du médicament.

Disponible en tablettes.
Commencer le traitement avec 10 mg une fois par jour, après 2 jours, la posologie est réduite de 1,5 à 2 fois - à 5 à 7,5 mg par jour. Le traitement est effectué sous le contrôle de l'INR (rapport normalisé international) dans le sang. Dans certaines situations cliniques, par exemple lors de la préparation d'un traitement chirurgical, les posologies recommandées du médicament varient et sont déterminées individuellement.

Renforcer l'effet anticoagulant de la warfarine aspirine et des autres anti-inflammatoires non stéroïdiens: héparine, dipyridamole, simvastatine. L'effet d'affaiblir la cholestyramine, la vitamine K, les laxatifs, le paracétamol dans une grande dose.

Les anticoagulants indirects sont des médicaments très graves qui, s'ils sont pris de manière non professionnelle, peuvent entraîner un certain nombre de complications graves, voire mortelles. Les informations ci-dessus sont fournies à titre informatif uniquement. En aucun cas, ne vous prescrivez pas ces médicaments à vous-même ou à vos proches: vous pouvez uniquement déterminer si vous en avez besoin et choisir un dosage efficace et sans danger!

Quel médecin contacter

Un agent antiplaquettaire d'action indirecte est habituellement prescrit par un cardiologue, un chirurgien cardiaque, un phlébologue ou un chirurgien vasculaire. Si un patient prend ces médicaments pendant une longue période (par exemple, la warfarine dans la fibrillation auriculaire), un thérapeute peut alors en surveiller l'efficacité.

http://myfamilydoctor.ru/antikoagulyanty-nepryamogo-dejstviya-pokazaniya-i-protivopokazaniya-obzor-sredstv/

Qu'est-ce que les anticoagulants? Liste, noms des médicaments, effets secondaires, classification

Des problèmes d'activité cardiaque et du système vasculaire surviennent souvent chez l'homme. Pour la prévention, le traitement de ces pathologies produit des médicaments - des anticoagulants. Qu'est-ce que c'est, comment et combien de les utiliser est révélé plus loin.

Qu'est-ce que les anticoagulants, le principe de fonctionnement

Les anticoagulants sont appelés médicaments qui remplissent la fonction de liquéfaction plasmatique. Ils aident à prévenir la formation de ganglions thrombotiques, minimisent la survenue de crises cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux, ainsi que la formation de blocages veineux et artériels.

Il convient de noter que les caillots de sang précédemment formés ne sont pas résorbés à l'aide de tels médicaments.

Les médicaments sont bien tolérés et contribuent à la santé des personnes qui ont des valvules cardiaques artificielles ou un rythme cardiaque irrégulier. Si le patient a subi une crise cardiaque ou a d'autres maladies cardiaques (cardiomyopathie), on lui prescrit également des anticoagulants.

L'action de tels fonds vise à réduire la capacité de coagulation du sang (coagulabilité), et c'est sous leur influence que la probabilité de formation de caillots pouvant bloquer le passage des articulations vasculaires est réduite. À la suite du traitement, le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral est minimisé.

Les anticoagulants (la nature de leur utilisation sont décrits ci-dessous) sont divisés en groupes:

  • physiologique - produit constamment par le corps et pénètre dans la circulation sanguine;
  • pathologique - lorsqu'ils sont trouvés dans le plasma, ils sont capables de montrer la présence de n'importe quelle pathologie.

Le premier groupe est divisé en:

  • primaire (leur synthèse est constante);
  • secondaire (produit après scission des facteurs de circulation sanguine en y dissolvant de la fibrine).

Préparations naturelles primaires

Ce groupe de produits pharmaceutiques est divisé en:

  • des inhibiteurs formés à la suite de l'auto-reproduction de la fibrine;
  • antithrombine - le principal facteur des protéines plasmatiques;
  • les antithromboplastines jouent un rôle dans le système anticoagulant plasmatique.

Si le patient a une prédisposition à réduire ces substances, il peut alors provoquer une thrombose.

Groupe de drogues primaires naturelles:

Médicaments physiologiques secondaires

Les médicaments du groupe incluent dans la formule les substances actives suivantes:

  1. Antithrombine I
  2. Antithrombine IX.
  3. Métafacteurs XIa et Va.
  4. Febrinopeptides.
  5. Auto-2-anticoagulant.
  6. Antithromboplastines.
  7. PDF (substances issues de la dissolution de la fibrine).

Préparations pathologiques

Avec le développement de maladies graves dans le sang, des inhibiteurs de l'espèce immunitaire se forment, agissant en tant qu'anticorps spécifiques. Ces corps sont destinés à prévenir la coagulation.

Ceux-ci incluent des inhibiteurs de facteur VII, IX. Au cours des maladies auto-immunes, un type pathologique de protéines apparaît dans le sang. Ils ont des propriétés antimicrobiennes et ont un effet écrasant sur les facteurs de coagulation (II, V, Xa).

Agents antiplaquettaires

Les médicaments réduisent la synthèse de thromboxane et sont destinés à la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques, pouvant résulter de la formation de caillots sanguins collés.

L'aspirine est l'antiagrégant le plus courant et le plus bénéfique. L'aspirine est souvent prescrite aux patients qui ont eu une crise. Il bloque la formation de formations de sang condensé dans les artères coronaires. Après consultation avec un médecin spécialiste, il est possible d’utiliser cet agent à petites doses (pour la prophylaxie).

Les patients qui ont subi un AVC et un remplacement valvulaire cardiaque se voient prescrire ADP (inhibiteurs des récepteurs de l'adénosine diphosphate). Ce médicament est injecté dans une veine et empêche la formation de caillots pouvant obstruer les vaisseaux.

Préparations pour la thrombose:

Comme tout autre médicament, les agents antiplaquettaires ont plusieurs effets secondaires:

  • fatigue constante;
  • manifestation fréquente de brûlures d'estomac;
  • maux de tête;
  • des nausées;
  • douleur dans l'abdomen;
  • un changement radical dans les selles;
  • l'écoulement du sang du nez.

Avec de telles manifestations, le patient doit consulter un médecin spécialiste pour réaffecter les médicaments.

En outre, il existe des effets secondaires pour lesquels il est nécessaire d'arrêter complètement de prendre le médicament:

  1. Réactions allergiques (gonflement du visage, du larynx, de la langue, des membres, des lèvres, des éruptions cutanées).
  2. Vomissements surtout avec la présence de caillots sanguins.
  3. La chaise est sombre ou striée de sang.
  4. La présence de sang dans les urines.
  5. Difficile d'inspirer et d'expirer.
  6. Discours sans rapport.
  7. Signes d'arythmie.
  8. Jaune, parlant sur la peau et les protéines oculaires.
  9. Douleur des articulations.
  10. Hallucinations

Des médicaments antiplaquettaires sont prescrits à vie à certains patients. Ils doivent donc systématiquement prélever du sang pour vérifier la coagulation.

Drogues orales nouvelle génération

Les anticoagulants (ce que c'est et le principe de l'impact des fonds sur l'organisme décrits dans l'article) sont indispensables pour de nombreuses maladies. Selon les indicateurs statistiques, la plupart d’entre eux présentent un certain nombre de limitations et d’effets secondaires. Mais les fabricants éliminent tous les aspects négatifs et libèrent ainsi de nouveaux moyens améliorés de la nouvelle génération.

Tous les anticoagulants ont des côtés positifs et négatifs. Les scientifiques mènent des études de laboratoire supplémentaires sur les médicaments afin de continuer à produire des remèdes universels contre la thrombose et les maladies connexes. Ces médicaments sont en cours de développement pour les patients plus jeunes (enfants) et pour ceux qui ont des contre-indications à leur utilisation.

Avantages des médicaments modernes:

  • risque minimisé de flux sanguin spontané;
  • les médicaments fonctionnent en une heure et demie;
  • la plupart des gens qui ont des indications limitées pour warfin peuvent déjà prendre de nouveaux produits;
  • Les aliments consommés et les autres médicaments n’affectent pas l’efficacité du PNP.

Inconvénients PNP:

  • vérification constante des fonds;
  • ces fonds doivent être consommés en permanence, sans interruption, car ils ont une courte période d’action;
  • rarement, mais il existe des effets indésirables associés à l'intolérance à certains composants.

La liste des PUP contient une petite quantité de fonds, car la plupart d’entre eux sont en phase de test. Le Dabigatran, un médicament à faible poids moléculaire (inhibiteur de la thrombine), est l’un des nouveaux produits. Les professionnels de la santé le prescrivent souvent pour des blocages veineux (à des fins prophylactiques).

Apixaban et Rivaroxaban sont deux autres PNP facilement tolérés par les patients. Leur avantage est qu’il n’est pas nécessaire de prélever du sang au moment du traitement curatif pour le risque de troubles de la coagulation. Ils ne répondent pas aux autres drogues utilisées, ce qui est leur avantage. Les médicaments préviennent également les attaques d'ACV et d'arythmie.

Classification des anticoagulants: action directe, indirecte

Les anticoagulants (ce dont il s'agit et le principe de leur action est considéré dans l'article à des fins d'information, leur autotraitement étant interdit par ce traitement) peuvent être divisés en 2 sous-groupes principaux.

Ils sont:

  • action directe (pouvoir agir directement sur la thrombine, réduisant son activité au minimum, diluant ainsi la circulation sanguine);
  • effets indirects (affectent la synthèse des enzymes (origine secondaire), qui régulent la coagulation du sang).
Anticoagulants directs et indirects: liste

Les médicaments sont bien absorbés par les parois de l'estomac et sont finalement excrétés dans l'urine.

http://healthperfect.ru/antikoagulyanty.html

Quels sont les anticoagulants, lesquels appartiennent aux drogues à action directe et indirecte

Pour éviter l'apparition de caillots sanguins en tant que caillots sanguins dangereux, la classification des médicaments comprend un groupe pharmacologique appelé anticoagulants - une liste de médicaments est présentée dans tout livre de référence médical. Ces médicaments permettent de contrôler la viscosité du sang, d'éviter un certain nombre de processus pathologiques, de traiter avec succès certaines maladies du système hématopoïétique. Pour que la récupération soit définitive, la première étape consiste à identifier et à éliminer les facteurs de coagulation du sang.

Que sont les anticoagulants?

Ce sont des représentants d'un groupe pharmacologique distinct, produit sous la forme de comprimés et d'injections, qui sont destinés à réduire l'indice de viscosité du sang, prévenir la thrombose, prévenir les accidents vasculaires cérébraux, dans le traitement complexe de l'infarctus du myocarde. Ces médicaments non seulement réduisent de manière productive la coagulation du flux sanguin systémique, mais maintiennent également l'élasticité des parois vasculaires. Avec une activité plaquettaire accrue, les anticoagulants bloquent la formation de fibrine, ce qui est approprié pour le traitement efficace de la thrombose.

Indications d'utilisation

Les anticoagulants sont utilisés non seulement pour prévenir efficacement la thromboembolie, mais ils conviennent également à une activité accrue de la thrombine et à la menace potentielle de formation de caillots sanguins dans les parois vasculaires, qui sont dangereux pour le flux sanguin systémique. La concentration en plaquettes diminue progressivement, le sang acquiert un débit acceptable, la maladie recule. La liste des médicaments approuvés est longue et ils sont prescrits par des spécialistes lorsque:

  • athérosclérose;
  • maladie du foie;
  • thrombose veineuse;
  • maladies vasculaires;
  • thrombose de la veine cave inférieure;
  • thromboembolie;
  • caillots sanguins des veines hémorroïdaires;
  • phlébite;
  • blessures d'étiologie différente;
  • varices.

Classification

L'avantage évident des anticoagulants naturels, qui sont synthétisés par le corps et prédominent à une concentration suffisante pour contrôler la viscosité du sang. Cependant, les inhibiteurs naturels de la coagulation peuvent être sujets à un certain nombre de processus pathologiques, il est donc nécessaire d'introduire des anticoagulants synthétiques dans le schéma thérapeutique complexe. Avant de déterminer la liste des médicaments, le patient doit contacter le médecin responsable afin d’éliminer les complications potentielles pour la santé.

Anticoagulants à action directe

La liste de ces médicaments est conçue pour supprimer l’activité de la thrombine, diminuer la synthèse de fibrine et la fonction hépatique normale. Ce sont des héparines localisées, sous-cutanées ou intraveineuses nécessaires au traitement des varices des extrémités inférieures. Les ingrédients actifs sont absorbés de manière productive dans la circulation systémique, agissent tout au long de la journée, sont plus efficaces lorsqu'ils sont administrés par voie sous-cutanée que par voie orale. Parmi les héparines de bas poids moléculaire, les médecins distinguent la liste suivante de médicaments destinés à l'administration d'héparines par voie topique, intraveineuse ou orale:

  • La fraxiparine;
  • Lioton gel;
  • Clexane;
  • Pommade d'héparine;
  • Fragmin;
  • L'hépatrombine;
  • Hydrocitrate de sodium (héparine administrée par voie intraveineuse);
  • Clivein.

Anticoagulants indirects

Ce sont des médicaments à action prolongée qui agissent directement sur la coagulation du sang. Les anticoagulants indirects contribuent à la formation de prothrombine dans le foie et contiennent des vitamines précieuses dans la composition chimique. Par exemple, la warfarine est prescrite pour la fibrillation auriculaire et les valvules cardiaques artificielles, alors que les doses recommandées d’aspirine sont moins productives en pratique. La liste des médicaments est la classification suivante de la série de la coumarine:

  • monocoumarines: warfarine, sincumar, mrakumar;
  • indandions: fenilin, omefin, dipaxin;
  • Dikoumariny: Dikumarin, Tromeksan.

Afin de normaliser rapidement la coagulation sanguine et de prévenir la thrombose vasculaire après un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral, les médecins recommandent vivement les anticoagulants oraux dont la composition chimique contient de la vitamine K. Ils prescrivent ce type de médicament pour le traitement d'autres pathologies du système cardiovasculaire susceptibles de suivre une évolution chronique. En l'absence de maladie rénale étendue, la liste suivante d'anticoagulants oraux doit être mise en évidence:

Anticoagulants PLA

Il s'agit d'une nouvelle génération d'anticoagulants oraux et parentéraux mis au point par des scientifiques modernes. Parmi les avantages d'une telle nomination figurent l'effet rapide, la sécurité totale au risque de saignement, l'inhibition réversible de la thrombine. Cependant, ces anticoagulants oraux présentent également des inconvénients, dont voici la liste: saignements dans le tube digestif, présence d'effets secondaires et de contre-indications. De plus, pour assurer un effet thérapeutique à long terme, les inhibiteurs de la thrombine doivent être pris pendant une longue période, sans perturber les doses quotidiennes recommandées.

Les médicaments sont universels, mais l’effet dans le corps affecté est plus sélectif, temporaire, nécessite un usage prolongé. Afin de normaliser la coagulation du sang sans complications sérieuses, il est recommandé de prendre l'un des anticoagulants oraux de la nouvelle génération:

Prix ​​des anticoagulants

S'il est nécessaire de réduire la coagulation du sang dans les plus brefs délais, les médecins recommandent strictement, pour des raisons médicales, la prise d'anticoagulants - une liste exhaustive de médicaments. Le choix final dépend des caractéristiques pharmacologiques du médicament ou du coût en pharmacie. Les prix sont différents et accordent plus d'attention à l'effet thérapeutique. Ci-dessous, vous en apprendrez plus sur les prix à Moscou, mais n'oubliez pas les principaux critères pour un tel achat. Donc:

Nom de l'anticoagulant - de la liste des médicaments

http://sovets.net/13457-antikoagulyanty-spisok-preparatov.html

Anticoagulants: revue des médicaments, utilisation, indications, alternatives

Anticoagulants - groupe de médicaments qui suppriment l'activité du système de coagulation sanguine et préviennent les caillots sanguins en raison de la réduction de la formation de fibrine. Ils affectent la biosynthèse de certaines substances du corps qui modifient la viscosité du sang et inhibent le processus de coagulation.

Les anticoagulants sont utilisés à des fins thérapeutiques et prophylactiques. Ils sont produits sous différentes formes posologiques: sous forme de comprimés, de solutions injectables ou de pommades. Seul un spécialiste peut choisir le bon médicament et son dosage. Un traitement inadéquat peut nuire à l'organisme et avoir des conséquences graves.

La mortalité élevée due aux maladies cardiovasculaires est due à la formation de thrombose: une thrombose vasculaire a été détectée presque tous les deux décès par pathologie cardiaque à l'autopsie. L'embolie pulmonaire et la thrombose veineuse sont les causes les plus courantes de décès et d'invalidité. À cet égard, les cardiologues recommandent de commencer à utiliser des anticoagulants immédiatement après le diagnostic de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Leur utilisation précoce aide à prévenir la formation d'un caillot sanguin, son augmentation et le colmatage des vaisseaux sanguins.

Depuis la nuit des temps, la médecine traditionnelle utilisait l'hirudine - le plus célèbre des anticoagulants naturels. Cette substance fait partie de la salive de la sangsue et a un effet anticoagulant direct qui dure deux heures. Actuellement, on prescrit aux patients des médicaments synthétiques plutôt que des médicaments naturels. Plus de cent noms de médicaments anticoagulants sont connus, ce qui vous permet de choisir le plus approprié, en tenant compte des caractéristiques individuelles de l’organisme et de la possibilité de les utiliser en association avec d’autres médicaments.

La plupart des anticoagulants ont un impact non pas sur le caillot de sang, mais sur l'activité du système de coagulation du sang. Suite à un certain nombre de transformations, les facteurs de coagulation plasmatique et la production de thrombine, une enzyme nécessaire à la formation de filaments de fibrine constituant le caillot thrombotique, sont supprimés. Le processus de formation de thrombus ralentit.

Mécanisme d'action

Les anticoagulants sur le mécanisme d'action sont divisés en médicaments à action directe et indirecte:

  • Les anticoagulants "directs" ont un effet direct sur la thrombine et en réduisent l'activité. Ces médicaments sont des inhibiteurs de la thrombine, des désactivateurs de la prothrombine et inhibent le processus de thrombose. Pour éviter les saignements internes, il est nécessaire de surveiller les paramètres de coagulation du sang. Les anticoagulants à action directe pénètrent rapidement dans le corps, sont bien absorbés dans le tractus gastro-intestinal, atteignent le foie par voie hématogène, exercent leur effet curatif et sont excrétés dans l'urine.
  • Les anticoagulants "indirects" affectent la biosynthèse des enzymes secondaires du système de coagulation du sang. Ils détruisent complètement la thrombine et ne font pas qu'empêcher son activité. En plus de l'effet anticoagulant, les médicaments de ce groupe améliorent l'apport sanguin au myocarde, détendent les muscles lisses, éliminent les urates du corps et ont un effet hypocholestérolémiant. Attribuer des anticoagulants "indirects", non seulement pour le traitement de la thrombose, mais également pour leur prévention. Appliquez-les exclusivement à l'intérieur. Les comprimés sont utilisés pendant longtemps en consultation externe. L'arrêt brutal du médicament peut entraîner une augmentation des niveaux de prothrombine et une thrombose.

Séparément, émettez des médicaments qui inhibent la coagulation du sang, comme les anticoagulants, mais d’autres mécanismes. Ceux-ci incluent "l'acide acétylsalicylique", "l'aspirine".

Anticoagulants à action directe

Héparine

Le représentant le plus populaire de ce groupe est l'héparine et ses dérivés. L'héparine inhibe le collage des plaquettes et accélère le flux sanguin dans le coeur et les reins. En même temps, il interagit avec les macrophages et les protéines plasmatiques, ce qui n’exclut pas la possibilité de formation de thrombus. Le médicament réduit la pression artérielle, a un effet hypocholestérolémiant, améliore la perméabilité vasculaire, inhibe la prolifération des cellules musculaires lisses, favorise le développement de l'ostéoporose, inhibe l'immunité et augmente la diurèse. L'héparine a d'abord été isolée du foie, ce qui a donné son nom.

L'héparine est administrée par voie intraveineuse en cas d'urgence et par voie sous-cutanée à des fins prophylactiques. Pour une utilisation topique, on utilise des pommades et des gels contenant de l'héparine dans leur composition et ayant un effet antithrombotique et anti-inflammatoire. Les préparations d'héparine sont appliquées en couche mince sur la peau et frottées avec des mouvements doux. Habituellement, les gels Lioton et Hépatrombine sont utilisés pour traiter la thrombophlébite et la thrombose, ainsi que la pommade à l'héparine.

L’effet négatif de l’héparine sur le processus de thrombose et l’augmentation de la perméabilité vasculaire sont à l’origine d’un risque élevé de saignement pendant le traitement par héparine.

Héparines de bas poids moléculaire

Les héparines de bas poids moléculaire ont une biodisponibilité et une activité antithrombotiques élevées, une action prolongée, un faible risque de complications hémorroïdaires. Les propriétés biologiques de ces médicaments sont plus stables. En raison de l'absorption rapide et d'une longue période d'élimination, la concentration de médicaments dans le sang reste stable. Les médicaments de ce groupe inhibent les facteurs de coagulation sanguine, inhibent la synthèse de thrombine, ont un faible effet sur la perméabilité vasculaire, améliorent les propriétés rhéologiques du sang et de l’approvisionnement en sang des organes et des tissus, stabilisant ainsi leurs fonctions.

Les héparines de bas poids moléculaire provoquent rarement des effets secondaires, écartant ainsi l’héparine de la pratique thérapeutique. Ils sont injectés par voie sous-cutanée dans la surface latérale de la paroi abdominale.

  1. "Fragmin" est une solution claire ou jaunâtre qui a un léger effet sur l’adhésion plaquettaire et l’hémostase primaire. Il est interdit d'entrer par voie intramusculaire. "Fragmin" à fortes doses prescrit aux patients immédiatement après la chirurgie, en particulier ceux qui présentent un risque élevé de saignement et le développement d'un dysfonctionnement plaquettaire.
  2. Le «Klyarin» est un anticoagulant «direct» qui affecte la plupart des phases de la coagulation du sang. Le médicament neutralise les enzymes du système de coagulation et est utilisé pour traiter et prévenir la thromboembolie.
  3. "Clexane" est un médicament à action pharmacologique antithrombotique et anti-inflammatoire. Avant sa nomination, l'abolition de tous les médicaments qui affectent l'hémostase est nécessaire.
  4. "Fraksiparin" - une solution avec des effets antithrombotiques et anticoagulants. Les hématomes sous-cutanés ou les nodules denses disparaissent souvent au site d'injection, et disparaissent après quelques jours. Au début, le traitement à fortes doses peut entraîner des saignements et une thrombocytopénie, qui disparaissent au cours du traitement.
  5. "Wessel Due F" est un produit naturel obtenu à partir de la muqueuse intestinale des animaux. Le médicament inhibe l'activité des facteurs de coagulation du sang, stimule la biosynthèse des prostaglandines, réduit le taux de fibrinogène dans le sang. Wessel Due F stérilise le thrombus déjà formé et est utilisé pour prévenir la formation de thrombus dans les artères et les veines.

Lors de l'utilisation de médicaments appartenant au groupe des héparines de bas poids moléculaire, il est impératif de suivre scrupuleusement les recommandations et les instructions d'utilisation.

Inhibiteurs de la thrombine

Le représentant principal de ce groupe est "Hirudin". Au cœur du médicament se trouve une protéine qui a d'abord été trouvée dans la salive de sangsues médicales. Ce sont des anticoagulants qui agissent directement dans le sang et sont des inhibiteurs directs de la thrombine.

"Hirugen" et "Girulog" sont des analogues synthétiques de "Girudin", réduisant le taux de mortalité des personnes cardiaques. Ce sont de nouveaux médicaments dans ce groupe, qui présentent un certain nombre d'avantages par rapport aux dérivés de l'héparine. En raison de leur action prolongée, l'industrie pharmaceutique développe actuellement des formes orales d'inhibiteurs de la thrombine. Les applications pratiques de Girugen et de Girulog sont limitées par leur coût élevé.

La lépirudine est un médicament recombinant qui se lie de manière irréversible à la thrombine et est utilisé pour prévenir la thrombose et la thromboembolie. C'est un inhibiteur direct de la thrombine, bloquant son activité thrombogène et agissant sur la thrombine dans un caillot. Il réduit la mortalité par infarctus aigu du myocarde et la nécessité d'une chirurgie cardiaque chez les patients souffrant d'angine de fatigue.

Anticoagulants indirects

Anticoagulants indirects:

  • "Fenilin" - un anticoagulant qui est rapidement et complètement absorbé, pénètre facilement dans la barrière histohématogène et s'accumule dans les tissus du corps. Ce médicament, selon les patients, est considéré comme l'un des plus efficaces. Il améliore l'état du sang et normalise les paramètres de coagulation du sang. Après traitement, l'état général des patients s'améliore rapidement: les crampes et les engourdissements des jambes disparaissent. À l'heure actuelle, Fenilin n'est pas utilisé en raison du risque élevé d'effets indésirables.
  • "Neodikumarin" - un moyen d'inhiber le processus de thrombose. L'effet thérapeutique de la néodicoumarine n'apparaît pas immédiatement, mais après l'accumulation du médicament dans l'organisme. Il inhibe l'activité du système de coagulation du sang, a un effet hypolipémiant et augmente la perméabilité vasculaire. Il est recommandé aux patients de respecter scrupuleusement le moment de l'admission et la dose du médicament.
  • La drogue la plus commune dans ce groupe est la warfarine. C'est un anticoagulant qui bloque la synthèse des facteurs de coagulation sanguine dans le foie, ce qui réduit leur concentration dans le plasma et ralentit le processus de formation de caillots sanguins. La "warfarine" se caractérise par un effet précoce et la cessation rapide des effets indésirables à des doses plus faibles ou par l'arrêt du médicament.

Vidéo: Nouveaux anticoagulants et warfarine

Utilisation d'anticoagulants

Recevoir des anticoagulants est indiqué pour les maladies du coeur et des vaisseaux sanguins:

L'ingestion incontrôlée d'anticoagulants peut entraîner le développement de complications hémorragiques. Avec un risque accru de saignement devrait être utilisé à la place d'anticoagulants, des agents antiplaquettaires plus sûrs.

Contre-indications et effets secondaires

Les anticoagulants sont contre-indiqués chez les personnes atteintes des maladies suivantes:

  • Ulcère peptique et 12 ulcère duodénal,
  • Hémorroïdes saignantes,
  • Hépatite chronique et fibrose du foie,
  • Insuffisance hépatique et rénale
  • Urolithiase,
  • Purpura thrombocytopénique,
  • Carence en vitamine C et K,
  • Endocardite et péricardite,
  • Tuberculose pulmonaire caverneuse,
  • Pancréatite hémorragique,
  • Tumeurs malignes,
  • Infarctus du myocarde avec hypertension,
  • Anévrisme intracérébral,
  • Leucémie
  • Alcoolisme,
  • La maladie de Crohn,
  • Rétinopathie hémorragique.

Il est interdit aux anticoagulants de prendre pendant la grossesse, l'allaitement, la menstruation, au début du post-partum, ainsi que chez les personnes âgées et les personnes âgées.

Les effets secondaires des anticoagulants sont les suivants: symptômes de dyspepsie et d'intoxication, allergies, nécrose, éruption cutanée, démangeaisons cutanées, dysfonctionnement rénal, ostéoporose, alopécie.

Complications du traitement anticoagulant - réactions hémorragiques sous forme de saignements d’organes internes: bouche, rhinopharynx, estomac, intestins, ainsi que de saignements dans les muscles et les articulations, apparition de sang dans les urines. Pour prévenir l'apparition d'effets dangereux sur la santé, il convient de surveiller les principaux paramètres sanguins et de surveiller l'état général du patient.

Agents antiplaquettaires

Les agents antiplaquettaires sont des agents pharmacologiques qui réduisent la coagulation du sang en supprimant le collage des plaquettes. Leur objectif principal est d'améliorer l'efficacité des anticoagulants et, conjointement avec eux, d'empêcher le processus de formation de caillots sanguins. Les agents antiplaquettaires ont également une action arthritique, vasodilatatrice et antispasmodique. L'acide acétylsalicylique ou l'aspirine est un représentant éminent de ce groupe.

Liste des agents antiplaquettaires les plus populaires:

  • L'aspirine est actuellement l'agent antiplaquettaire le plus efficace, produit sous forme de comprimé et destiné à une administration par voie orale. Il inhibe l'agrégation plaquettaire, provoque une vasodilatation et prévient les caillots sanguins.
  • "Tiklopidin" - agent antiplaquettaire qui inhibe l'adhésion des plaquettes, améliore la microcirculation et prolonge le temps de saignement. Le médicament est prescrit pour la prévention de la thrombose et pour le traitement de la maladie coronarienne, de la crise cardiaque et de la maladie cérébrovasculaire.
  • "Tirofiban" - un médicament qui empêche l'agrégation des plaquettes, conduisant à la thrombose. Le médicament est généralement utilisé en conjonction avec "Héparine".
  • Le "dipyridamole" dilate les vaisseaux coronaires, accélère le flux sanguin coronaire, améliore l'apport en oxygène du myocarde, les propriétés rhéologiques du sang et de la circulation cérébrale, abaisse la pression artérielle.
http://sosudinfo.ru/krov/antikoagulyanty/

Plus D'Articles Sur Les Varices

L'un des défauts cosmétiques les plus courants qui gâchent l'apparence, sont les vaisseaux élargis visibles sur le visage. Ils apparaissent tous différemment chez certains: dans certains cas, sous la forme d’un filet ou de petites veines de couleur rouge, alors que dans d’autres, ils répandent des taches rouges sur le visage.