Antibiotiques pour les varices et la thrombophlébite

Le patient doit être conscient du fait que pendant le traitement, il est strictement interdit de consommer des boissons alcoolisées, car les antibiotiques n'agissent plus. Pendant le traitement, un exercice modéré est recommandé. Exercices utiles dans la piscine, la gymnastique et la marche. Cependant, ils ne devraient être commencés qu'après avoir consulté un médecin. Vous devez porter en permanence un vêtement de compression spécial et, pendant le sommeil, vos jambes doivent être surélevées. Une fois que l’infection responsable de la thrombose a été éliminée, le médecin peut vous prescrire un traitement par des sangsues. Le patient doit être suivi de régime. Vous devriez manger des aliments riches en fibres. Les noix, l'huile de lin et l'aubépine sont également utiles.

Antibiotiques au stade initial de la thrombophlébite

Pour la thrombophlébite des membres inférieurs au stade initial, si elle est accompagnée d’une infection, le médecin prescrit un traitement avec des médicaments antibactériens. Le plus souvent, une thrombophlébite est observée avec les varices. Le sang peut coaguler après la chirurgie et après l'accouchement ou à la suite d'une blessure ou d'une hypothermie. Des caillots sanguins peuvent survenir après un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque, une perte de sang importante ou une maladie infectieuse passée. Lors de la prescription de médicaments antibactériens, le médecin doit tenir compte du fait qu’il n’ya pas de bactéries pathogènes dans les vaisseaux sanguins. Par conséquent, les antibiotiques n'apportent pas toujours de soulagement au patient.

De nombreux antibiotiques non seulement ne donnent pas le résultat attendu, mais peuvent également devenir dangereux en provoquant une augmentation de la coagulation du sang. Cela conduira éventuellement à la formation de nouveaux caillots sanguins. Le plus souvent, les médicaments suivants sont utilisés au stade initial de la thrombophlébite:

  • compresse avec Troxevasin et pommade d'héparine, il est possible d'appliquer ces médicaments sur les sites de la lésion avec des caillots sanguins;
  • des anticoagulants sont utilisés - anticoagulants;
  • Le diclofénac et le kétoprofène sont prescrits comme médicaments qui atténuent la douleur et l’enflure;
  • Troxerutin ou Troxevasin est prescrit pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins;
  • les médicaments à base de polyenzyme sont utilisés pour renforcer le système immunitaire et accélérer la destruction des caillots sanguins existants;
  • la physiothérapie et le port constant de vêtements de compression spéciaux;
  • des antibiotiques sont prescrits dans des cas individuels lorsque le processus inflammatoire se produit dans les veines superficielles non variqueuses, par exemple, une pommade à l'érythromycine est prescrite.

Tout traitement ne doit commencer qu'après que le chirurgien a posé un diagnostic précis et prescrit un traitement.

Traitement de la thrombophlébite infectieuse

Les médicaments antibactériens sont définitivement prescrits en cas de diagnostic de thrombophlébite infectieuse. Un tel diagnostic est généralement posé lorsque les varices sont en cours d'exécution. Le patient forme des ulcères trophiques et des bactéries pathogènes les pénètrent profondément dans les tissus. Le traitement conventionnel, qui est prescrit pour la thrombophlébite, devient alors inutile.

La thrombophlébite infectieuse est beaucoup plus lourde que d'habitude, des complications pouvant survenir, telles que des métastases au cerveau, aux reins et au foie. Le patient a une forte fièvre, des frissons, des douleurs et des sueurs. Un processus inflammatoire puissant est clairement visible sur la jambe affectée. Dans le cas de cette maladie, le traitement doit être rapidement prescrit, car après quelques mois, les vaisseaux cessent d’exercer leurs fonctions, une intervention chirurgicale urgente sera nécessaire.

Dans les thrombophlébites infectieuses, on prescrit généralement aux médecins des médicaments antibactériens à large spectre, car ils peuvent détruire la plupart des types de bactéries pathogènes. Les antibiotiques suivants sont prescrits:

  • La doxycilline;
  • L'amoxicilline;
  • La pénicilline;
  • Tétracycline;
  • Augmentin.

En cas de thrombophlébite infectieuse purulente, les antibiotiques sont prescrits quels que soient leurs effets sur la coagulation du sang, car les conséquences seront beaucoup plus lourdes, voire fatales.

Les antibiotiques sont injectés directement dans le site de la lésion sous forme d'infiltration ou d'injections dans le tissu entourant les veines.

Ceci est fait pour s'assurer que le médicament agit à certains endroits et rapidement. Des injections intramusculaires sont également prescrites.

Dans la plupart des cas de thrombophlébite infectieuse, même un traitement médicamenteux antibactérien n’est pas assez efficace. Par conséquent, une intervention chirurgicale est utilisée, dans laquelle l'abcès résultant est ouvert et le vaisseau blessé est excisé. Après la chirurgie, des médicaments pour éclaircir le sang et des antibiotiques sont prescrits.

Le traitement antibiotique moderne diffère-t-il?

Dans certains hôpitaux, les antibiotiques sont prescrits à toute personne ayant reçu un diagnostic de thrombophlébite, qu’il y ait ou non une bactérie pathogène. En médecine occidentale, les antibiotiques ne sont pas nécessaires pour le traitement de la thrombophlébite. Ils sont utilisés en cas de suspicion de maladie infectieuse. Un test sanguin est nécessaire pour confirmer ou infirmer la présence d'une infection dans le corps. Dans ce cas, la Vancomycine est prescrite aux patients, qui est administrée par voie intraveineuse sous la forme d'une IV. Le patient reçoit une injection intraveineuse de médicaments antibactériens à large spectre, tels que la ceftriaxone ou la céphalexine.

Les experts nationaux au cours des dernières années ont également moins tendance à prescrire des antibiotiques pour la thrombophlébite. Ils sont utilisés lorsque les patients présentent des foyers d'inflammation sévère aux membres inférieurs, des lésions ouvertes, des maladies rhumatismales, le diabète ou le virus de l'immunodéficience humaine.

Il est important que les thrombophlébites consultent immédiatement un médecin, car avec les formes avancées, des ulcères trophiques peuvent se former, par lesquels des bactéries pathogènes peuvent pénétrer dans les vaisseaux. Avec cette maladie, vous ne pouvez pas prescrire de médicaments. Le traitement n'est prescrit que par un médecin après que le patient a subi l'examen nécessaire.

http://flebdoc.ru/tromboflebit/antibiotiki.html

Traitement de l'érysipèle avec des antibiotiques

L'érysipèle est une maladie infectieuse et allergique qui se propage au tissu sous-cutané. L'inflammation se développe avec l'introduction de la flore streptocoque du groupe A. Souvent, après le traitement, l'érysipèle fait une rechute - des symptômes répétés apparaissent dans les six mois, dans 10 cas sur 100 se terminant avec la maladie de l'éléphant (pathologie du système lymphatique). Sans antibiotiques, il est impossible de guérir un visage. Ces médicaments sont nécessaires pour arrêter l’activité vitale de la flore à streptocoques.

Les lésions rouges ou violettes sont séparées des tissus environnants par un rouleau convexe. Chaque jour, la zone d'inflammation atteint 2 à 2,5 cm, accompagnée de fièvre, de fièvre, de nausées, de vomissements et de douleurs musculaires et articulaires. Le plus souvent, l'érysipèle est localisé dans la région du tibia. Un facteur déclencheur est la maladie variqueuse et sa complication, la thrombophlébite.

Quels médicaments aident à arrêter rapidement l’activité des microorganismes pathogènes?

Liste des antibiotiques pour l'érysipèle

Le traitement de l'érysipèle est effectué à l'aide des médicaments suivants:

  • "Erythromycine" et son nouvel analogue "Azithromycine" ("Sumamed"). "L'érythromycine" doit être prise 4 à 6 fois par jour, "Azithromycine" - le premier jour, 2 doses (comprimés ou capsules à 500 mg) pour 1 dose, puis 1 dose pendant 5 jours.
  • Les médicaments antibactériens des groupes de la pénicilline constituent l’un des moyens les plus efficaces pour traiter l’érysipèle des jambes. "Penicillin" sous forme de comprimés doit être pris dans les 2 semaines 4 fois par jour, 500 mg, avec une grande quantité d’eau. Vous pouvez utiliser la doxycycline. Il est plus efficace d’injecter (320 U) de pénicilline toutes les 6 heures le premier jour, puis de les remplacer par des pilules - 4 fois par jour pendant une semaine.
  • En effet, les injections «Bicilline» - après 2-3 jours après l’administration de la préparation de pénicilline, le coussin sur la peau de la jambe devient pâle et disparaît, mais cette méthode de traitement est rarement utilisée à présent. Les deux tiers de la population mondiale d'antibiotiques à la pénicilline ont présenté des réactions allergiques persistantes.
  • "Oletetrin". Ce médicament antibactérien combiné est disponible sous forme de gélules et consiste en tétracycline et oleandomycine. La durée du traitement est de 7 à 10 jours, la multiplicité d’accueil est jusqu’à 4 fois par jour. Le médecin choisit une seule dose. Tout dépend du tableau clinique, du degré d'endommagement des tissus mous des jambes. Jusqu'à 8 capsules peuvent être prises par jour.
  • La «ciprofloxacine» est un médicament antibactérien du groupe des fluoroquinols. La durée du traitement peut aller d’une semaine à 10 jours, la posologie dépend également du tableau clinique, de l’âge, du poids du patient et d’autres maladies parmi l’histoire du système urinaire. On peut recommander au patient de prendre 4 fois par jour des doses de 250 mg, 500 mg et 750 mg. Les comprimés de lavage doivent contenir beaucoup d’eau propre.
  • Rifampicine. Le médicament peut être utilisé sous forme de comprimé ou administré par voie intraveineuse; dans le premier cas, ils prennent 3 capsules par jour, dans le second cas, une perfusion par jour est administrée. Cependant, ce médicament dans le traitement de l'érysipèle est rarement utilisé.

Le déroulement du traitement, le dosage et la fréquence d'administration dépendent de la gravité de la maladie, de l'âge et du poids du patient, du médicament choisi et des antécédents médicaux.

Le traitement de l'érysipèle sur la jambe avec des antibiotiques n'est pas disponible pour tout le monde. Le schéma thérapeutique suivant est prescrit aux patients présentant une allergie polyvalente aux agents antibactériens pour l’élimination des streptocoques: traitement complexe "Furazolidone" (une préparation appartenant au groupe des nitrofufanes à activité antimicrobienne prononcée) et "Delagil" (médicament utilisé pour traiter le paludisme avec le principe actif chloroquine).

Traitement antibactérien de l'érysipèle à l'hôpital

L'hospitalisation est nécessaire en cas de récurrence de l'érysipèle tous les 2-3 mois, si la maladie est difficile, si le patient en a des antécédents, ce qui est extrêmement dangereux d'utiliser des antibiotiques à la maison - avec l'apparition des effets secondaires d'une ambulance, vous ne pouvez plus attendre. Le traitement hospitalier est recommandé aux patients de moins de 3 ans et aux personnes âgées. Patients hospitalisés dans des services infectieux.

Si à la maison des antibiotiques sont pris dans des pilules, alors à l'hôpital pour le traitement de l'érysipèle, ils utilisent la forme d'injections:

  • "Benzylpénicilline" - un traitement allant jusqu'à 10 jours;
  • "Céfazoline", "Céfuroxime" ou "Céftazidime" - c'est-à-dire les céphalosporines - un traitement de 5 à 7 jours;

Dans les cas graves de la maladie, un traitement par Gentamicin est recommandé en injections - jusqu’à 5 jours.

En cas de processus inflammatoire prononcé, complétez les mesures thérapeutiques (à la maison et en hospitalisation) avec des anti-inflammatoires - "Butadion" ou "Chlothazole". Le traitement dure jusqu'à 2 semaines. Les immunomodulateurs et les complexes de vitamines doivent être prescrits - ils doivent être bus après que les symptômes communs ont été éliminés pendant un mois.

Dans les cas graves de la maladie, une grave enflure des jambes est nécessaire pour prévenir le développement d'une lymphostase. Une détoxication par voie intraveineuse est effectuée. Dans ce cas, il est nécessaire de perfuser un traitement: "Reopoliglyukin", "Gemodez", solutions: glucose 5% et physiologique. Parfois, la prednisolone est ajoutée au goutte à goutte.

Il est accepté d'adhérer aux doses quotidiennes suivantes de médicaments antibactériens:

  • "Oletetrin" - 1 g / jour;
  • "Azithromycine" ou "érythromycine" - 2 g / jour;
  • chlorhydrate de métacycline - 1 g / jour.

En cas d'érysipèle récurrent, les antibiotiques ne sont administrés que par voie intramusculaire - céphalosporines («Claforan», «Céfazoline»), «Lincomycine» - jusqu'à 2 fois par jour.

Pour le traitement des rechutes, les visages des patients sont hospitalisés à l'hôpital. Des antibiotiques sont prescrits mais n’ont pas été utilisés dans le schéma thérapeutique initial. Dans ce cas, les médicaments ne sont pas prescrits dans des pilules, mais uniquement dans des injections - intramusculaires.

Effets antibactériens complexes recommandés:

  • semaine - 10 jours - céphalosporines;
  • congé de la semaine;
  • semaine - Lincomycine.

Des diurétiques et des cytostatiques sont également prescrits.

Éliminer les processus inflammatoires cutanés par une action locale. Traitement symptomatique, les pommades avec des composants antibactériens ne sont pas utilisées.

Il est nécessaire de commencer les mesures thérapeutiques lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent. Si l'érysipèle se présente sous une forme bénigne, les symptômes de la maladie s'atténuent en 3 jours et il ne reste aucun changement sur la peau des jambes. Avec une évolution sévère de l'érysipèle, une forte probabilité de complications se développe - gangrène, septicémie, pneumonie à streptocoque. La mortalité due à cette maladie est actuellement maintenue à 5%.

Oedème des jambes, rougeur de la peau et douleur au toucher - lorsque ces symptômes apparaissent, vous devriez consulter un médecin. Aucune méthode à la maison n'arrêtera le développement du processus inflammatoire.

http://kozhzdrav.ru/zabolevaniya/rozha/antibiotiki-pri-rozhistom-vospalenii

Antibiotiques pour la thrombophlébite

La thrombophlébite est une maladie des vaisseaux sanguins du système circulatoire, dans laquelle leurs parois s'enflamment et où se forment des caillots sanguins - thrombi. Les antibiotiques pour la thrombophlébite sont utilisés si la maladie est compliquée par une co-infection. Le traitement antibiotique élimine les symptômes et arrête le développement du processus pathologique. Le traitement doit commencer dès les premiers signes.

Traitement tactique

Le traitement conservateur de la thrombophlébite des membres inférieurs consiste à prendre de tels groupes de médicaments:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens et hormonaux;
  • des analgésiques;
  • les désagrégants;
  • phlébotoniques.

Les mesures supplémentaires pour le traitement et la prévention de l'insuffisance veineuse comprennent:

  • l'utilisation de vêtements de compression;
  • repos au lit pendant l'exacerbation;
  • jambes élevées pendant le sommeil;
  • l'utilisation de la médecine traditionnelle en consultation avec le médecin;
  • intervention chirurgicale dans les cas difficiles.
Retour à la table des matières

Indications d'utilisation d'antibiotiques pour le traitement de la thrombophlébite

Les antibiotiques sont prescrits pour le développement des suppurations, des lésions des artères des poumons ou lors de l'apparition de maladies concomitantes. Les signes d'inflammation et les raisons pour lesquelles on commence un traitement antibiotique contre la thrombophlébite incluent:

  • augmentation de la température corporelle;
  • transpiration;
  • frilosité;
  • état de faiblesse.

Dans les cas de thrombophlébite septique grave, dans laquelle le bien-être d’une personne se détériore, une prescription obligatoire d’agents antimicrobiens est nécessaire. Dans le cas contraire, des foyers purulents au niveau des reins, du cerveau et des poumons peuvent apparaître.

Les antibiotiques pour les varices et les thrombophlébites aident à faire face aux complications, à soulager l’inflammation et à réduire la douleur. À cette fin, l'introduction de médicaments se fait par injection et directement sur le lieu de formation d'un caillot sanguin. Les médicaments antimicrobiens pour la thrombophlébite des membres inférieurs remplissent les fonctions suivantes:

  • prévention des caillots sanguins dans les veines profondes;
  • soulagement du processus inflammatoire dans les tissus environnants;
  • élimination des causes de la maladie;
  • prévention de la récurrence de l'inflammation.
Retour à la table des matières

Régime tout en prenant des antibiotiques

Les patients chez qui on a diagnostiqué une thrombophlébite peuvent être traités à la maison et à l'hôpital. Après avoir consulté un médecin, une activité physique modérée est recommandée et, dans de rares cas, une période de repos. Pendant le traitement, vous devez suivre un régime comprenant l’utilisation de:

  • céréales et pains de grains entiers, légumes et fruits contenant des fibres;
  • noix, aubépine, huile de lin;
  • noix et produits laitiers, qui comprennent le magnésium, le calcium pour renforcer les parois des veines.
Retour à la table des matières

Types de produits pharmaceutiques et méthodes d'administration

Dans le diagnostic de thrombophlébite purulente, des antibiotiques de différents groupes sont attribués par le médecin, ce qui, en combinaison, a un effet sur la destruction des microbes. Le traitement antibiotique est effectué avec prudence, car le traitement peut augmenter la viscosité du sang. Exemples des médicaments antimicrobiens les plus couramment prescrits:

http://etovarikoz.ru/tromboobrazovanie/kak-lechit/antibiotiki-pri-tromboflebite.html

Utilisation d'antibiotiques pour la thrombophlébite

Les experts ne s'entendent pas sur le point de savoir si les antibiotiques doivent être utilisés dans le traitement de la thrombophlébite.

Certains médecins pensent non seulement que l’on peut s’en dispenser, mais aussi que cela peut compliquer l’état du patient.

D'autres, au contraire, considèrent leur ordonnance comme obligatoire et prescrivent des médicaments antibactériens immédiatement après le diagnostic.

  • Toutes les informations sur le site sont à titre informatif seulement et ne constitue pas un manuel pour l'action!
  • Seul un médecin peut vous donner un diagnostic exact!
  • Nous vous exhortons à ne pas vous auto-guérir, mais à vous inscrire auprès d'un spécialiste!
  • Santé à vous et à votre famille!

Recommandations

Pendant la période qui s'accompagne d'un traitement antibiotique, l'utilisation de boissons alcoolisées est strictement interdite. Lorsque l'alcool est consommé, tous les effets thérapeutiques des antibiotiques sont stabilisés sous l'influence de l'alcool éthylique et le traitement devient inutile.

Doit être modérément impliqué dans le sport. Un mode de vie sédentaire, comme la surcharge, doit être évité. Les cours peuvent être commencés seulement après avoir consulté un médecin, tandis que les types d'exercices autorisés incluent la natation dans la piscine, la marche et la gymnastique.

Il est recommandé de porter des sous-vêtements de compression en permanence. Un endroit où dormir devrait être aménagé de manière à ce que les membres soient en position haute.

Après l'élimination de l'infection, les sangsues peuvent être traitées en plus du traitement principal.

Au cours de la période de traitement, le patient doit adhérer strictement au régime alimentaire. Le régime alimentaire doit être aussi riche en fibres que possible: céréales, pain de blé entier, légumes et fruits. Il est utile pour ces patients d'utiliser des noix, de l'aubépine, de l'huile de lin.

Pour renforcer la paroi veineuse, il est recommandé de prendre des complexes multivitaminés et des produits saturés de magnésium et de calcium.

Traitement antibiotique de la thrombophlébite

La coagulation du sang peut survenir après l'accouchement ou après une intervention chirurgicale. En outre, cette condition peut se développer à la suite d'une hypothermie ou d'une blessure.

Dans certains cas, une thrombophlébite peut survenir comme une complication après une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, une infection et une perte de sang importante.

Quelle que soit la cause de la maladie, il ne faut pas oublier qu'il n'y a aucune bactérie pathogène dans le vaisseau thrombat. Par conséquent, l'utilisation d'agents antimicrobiens n'apportera aucun soulagement.

Certains médicaments antibactériens sont non seulement inefficaces, mais présentent également un risque potentiel, car ils conduisent à la coagulation (épaississement) du sang, ce qui ne fera qu'aggraver le processus de formation de thrombus.

Le traitement de la maladie au stade initial peut être réalisé à l'aide des médicaments suivants:

  • Pour une application locale, utilisez la pommade d'héparine ou le Troxevasin. Des compresses avec ces préparations peuvent également être utilisées.
  • Anticoagulants - moyens dont l'action vise à diluer le sang. Utilisé pour empêcher la poursuite de la croissance de l'éducation thrombotique.
  • Pour réduire l'enflure et la douleur, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés. Par exemple, le kétoprofène, le diclofénac.
  • Pour renforcer la paroi vasculaire, des dérivés d'ornière sont prescrits - Troxevasin, Troxerutin.
  • Les préparations de polyenzymes (Wobenzym) sont utilisées pour éliminer les poches et l'inflammation, augmenter l'immunité et accélérer la destruction d'un caillot sanguin.
  • Phlébotonique.
  • Désagrégation (Aspirine).
  • Porter des sous-vêtements de compression et faire de la physiothérapie en visite.
  • Dans certains cas, des antibiotiques peuvent être prescrits pour l'inflammation des veines superficielles non variqueuses. Cette option peut être, par exemple, une pommade à l’érythromycine. Les blocus de novocaino-pénicilline se caractérisent également par une efficacité élevée.

La forme septique agit sur le fond de varices compliquées, tandis que des microbes pathogènes pénètrent profondément dans les tissus par des ulcères trophiques et d'autres lésions de la peau. Dans de tels cas, les comprimés de thrombophlébite ordinaires ne résoudront pas le problème.

La forme infectieuse de la maladie est très difficile. De nombreuses complications sont possibles: phlegmon du membre, métastases purulentes au niveau des reins, des poumons et du cerveau. Le tableau clinique est représenté par une douleur intense, une fièvre, une hyperhidrose, des frissons. Les signes d'inflammation sont fortement prononcés sur le membre affecté.

Si un traitement inadéquat est effectué (ou est totalement absent), alors, dans 1,5 à 2 mois, les vaisseaux ne pourront plus exercer leurs fonctions. L'intervention chirurgicale devient une nécessité.

Le traitement de la thrombophlébite purulente implique la nomination d'antibiotiques à large spectre qui détruisent la plupart des germes.

Je peux être nommé:

  • la pénicilline;
  • Augmentin;
  • la doxyciline;
  • la tetracycline;
  • l'amoxicilline.

En cas de thrombophlébite purulente, une éventuelle réaction de coagulation du sang n’est plus aussi importante.

Les médicaments antibactériens sont administrés sous forme d'infiltration ou d'injection à fortes doses dans la fibre proche de la veine, de sorte que le médicament agit par voie topique. Des médicaments peuvent également être administrés par voie intramusculaire.

Cependant, dans la plupart des cas, l'utilisation de médicaments n'est pas suffisante pour la récupération. Le plus souvent effectué l'ouverture de l'abcès et l'excision de la veine. Après cela, un traitement antibiotique et anticoagulant est déjà appliqué.

Membres inférieurs

Le traitement classique généralement accepté de la thrombophlébite est un traitement basé sur l'utilisation d'anticoagulants. Dans le même temps, le meilleur schéma thérapeutique pour la thrombophlébite n’a pas été déterminé.

Anticoagulants - le principal groupe de médicaments utilisés dans ce diagnostic. Ils peuvent prévenir la formation de caillots sanguins, mais n'affectent pas le caillot sanguin formé dans le vaisseau. Ces médicaments sont prescrits pour la thrombophlébite aiguë et les maladies veineuses profondes.

Pour les lésions sous-cutanées, le médicament est injecté. L'héparine est injectée dans la veine, mais elle se caractérise par une courte durée d'action.

Sur les symptômes et le traitement de la thrombophlébite des membres supérieurs, nous expliquerons le lien.

En outre, un effet secondaire de son utilisation est le risque de thrombocytopénie. Par conséquent, lors de l'utilisation d'Héparine, il est impératif de surveiller la composition du sang et de ne pas utiliser d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Dans la forme aiguë de la maladie, il est vivement conseillé d’utiliser des héparines de bas poids moléculaire: Enoxaparine sodique, Dalteparine, Tinzaparine. Cela est dû au rapport optimal d'efficacité et à la probabilité d'effets secondaires. Les médicaments sont injectés par voie sous-cutanée 1 à 2 fois par jour. Le fondaparinux peut également être injecté par voie sous-cutanée.

Après l'arrêt de l'administration d'héparine, au plus tôt 72 heures plus tard, l'administration de coagulants indirects, également caractérisés par une action antithrombotique, est autorisée. Les médicaments Warfarin et Atsenokumarol empêchent la coagulation du sang.

La durée du traitement est de 3 mois, le médecin fixe la posologie du médicament en fonction des résultats des analyses de sang. L'aspirine peut être utilisée pour fluidifier le sang et de nouveaux médicaments - le rivoroxaban.

Si les médicaments ne donnent pas l'effet souhaité, un traitement plus sévère par des médicaments thrombolytiques est nécessaire: streptokinase, urokinase, alteplaza. Les médicaments sont injectés par voie intraveineuse dans une veine ou directement dans un caillot de sang, ce qui le dissout. Cette méthode est assez dangereuse, il y a un risque de saignement, elle est donc utilisée uniquement dans les unités de soins intensifs.

Le traitement consiste également à utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui non seulement éliminent la douleur, mais réduisent également le risque de propagation de la thrombophlébite. Le diclofénac et le kétoprofène les plus couramment utilisés.

La médecine occidentale ne considère pas nécessaire d'utiliser des médicaments antibactériens pour les lésions superficielles des veines. Les antibiotiques ne sont prescrits que dans les cas où l'infection est détectée. La vancomycine, la cefalexine ou la ceftriaxone peuvent être utilisées.

Récemment, cette norme adhère à la médecine domestique: les antibiotiques ne sont prescrits que dans les cas de blessure ouverte, de VIH, de diabète, de maladies rhumatismales ou de foyer d'inflammation.

Avec la défaite des veines saphènes sont utilisés pommade, qui devrait être appliqué 2 fois par jour.

Ceux-ci peuvent être les médicaments suivants:

  • Pommades et gels contenant de l'héparine: pommade de l'héparine, Liogel, Lioton et autres. La durée d'utilisation continue ne doit pas dépasser 7 jours. Après cette période, une consultation d'un phlébologue est nécessaire. Avec la pathologie des veines profondes, ces pommades ne sont pas utilisées.
  • Afin de soulager et soulager l'inflammation, on utilise une pommade au butadion à 5%.
  • Dans le même but, le diclofénac peut être nommé.
  • Les gels ont un effet similaire: Ketonad et Febrofid.
  • Les médicaments contenant de la rutine réduisent la coagulation du sang, réduisent la douleur et l’enflure. Ceux-ci comprennent les gels Venoruton et Troxevasin. Ces fonds ne s'appliquent pas au premier trimestre de la grossesse.

Le port de sous-vêtements de compression est obligatoire en cas de thrombophlébite et le médecin choisit une classe de compression en fonction de l'étendue de la lésion.

Le traitement des ulcères atteints de thrombophlébite est effectué dans plusieurs directions. Premièrement, il est nécessaire d’éliminer l’infection, donc des médicaments antibactériens sont utilisés.

Pour éliminer les cellules mortes, nettoyez les zones touchées avec du peroxyde d'hydrogène, de la chlorhexidine, etc., et après séchage, appliquez un pansement de gaze avec du lévomékol ou de la baneocine. La pommade Vishnevsky peut être utilisée pour éliminer le pus.

Si le processus de guérison des ulcères se déroule très lentement, vous pouvez l'accélérer en appliquant sur la zone touchée des pansements pour tissus avec du Kolosil appliqué avec un remède. En outre, la prise de vitamines B, A facilitera la guérison rapide. Si la zone de la lésion est grande, il peut être nécessaire de la refermer avec un lambeau cutané.

L'intervention chirurgicale pour la thrombophlébite des membres inférieurs est utilisée dans les cas suivants:

  • avec thrombophlébite ascendante;
  • avec la probabilité de la séparation d'un caillot de sang et de son entrée dans l'artère pulmonaire avec son autre chevauchement;
  • avec lésion purulente du caillot sanguin et développement d'un abcès;
  • lorsque plusieurs caillots sanguins se trouvent dans les veines profondes;
  • en l'absence d'efficacité du traitement conservateur;
  • dans les cas où la thrombophlébite se développe sur le fond de l'oncologie.

Les principales causes de thrombophlébite migrante et ses conséquences sont décrites ici.

Vous pouvez trouver comment traiter une thrombophlébite chronique à partir d'ici.

Les méthodes physiothérapeutiques suivantes peuvent être utilisées pendant le processus de récupération:

  • UHF;
  • électrophorèse / iontophorèse;
  • thérapie magnétique, etc.

Les séances d'hirudothérapie contribueront à la résorption des caillots sanguins.

http://serdce.hvatit-bolet.ru/antibiotiki-pri-tromboflebite.html

Antibiotiques pour la thrombose des veines profondes des membres inférieurs

Thrombose veineuse profonde des membres inférieurs

La thrombose veineuse profonde des membres inférieurs est une affection caractérisée par la présence de caillots sanguins dans les veines profondes. Cette thrombose implique la formation d'un ou de plusieurs caillots sanguins dans les veines profondes de zones telles que le bassin ou les membres inférieurs.

La maladie débute par une violation de l'écoulement du sang veineux sur fond d'inflammation des parois des veines. Il y a une sorte de blocage des veines, la lumière dans les veines se rétrécit. Le sang n'a pas la possibilité d'une circulation normale. Tous ces processus se développent en six mois environ.

Causes de la thrombose

Les causes de thrombose peuvent être différentes. Toute maladie a son histoire préliminaire. La thrombose veineuse profonde dans les membres inférieurs n'est pas un signe immédiatement apparent. Ceci est généralement précédé de perturbations dans le travail des systèmes vasculaire et hématopoïétique. Les études étiologiques généralisées peuvent indiquer les raisons précédant la maladie immédiate:

    Grossesse grave et la période post-partum, augmentation du poids de la femme; Réception des moyens de prévention de la grossesse par voie orale; Diverses blessures dans la région pelvienne; Lit de repos forcé, dicté par le traitement; Maladies oncologiques; Infections bactériennes.

Symptômes de thrombose

Les symptômes de thrombose peuvent se manifester de différentes manières. Les principaux signes de cette maladie sont les suivants:

    La sensation de lourdeur des membres inférieurs, l'apparition de douleurs et l'enflure des jambes ou de la jambe entière jusqu'au genou ou même à la cuisse; Dans la forme aiguë de la maladie, la température augmente; En raison de l'œdème, la surface de la peau devient brillante, les motifs de veines saphènes minces deviennent particulièrement prononcés (symptôme de Pratt); La douleur locale s'étend à toute la jambe - pied, jambe, hanche (symptôme Payra); L'apparition d'une douleur aiguë dans la jambe lors du retournement du pied dorsal (symptôme Homans); Lors de la détermination de la pression artérielle, même envelopper et en pressant le brassard de l'appareil provoque une douleur dans la jambe inférieure, ce qui n'est pas le cas si la jambe inférieure n'est pas touchée; Une jambe présentant des signes de thrombose est généralement plus froide que l'autre membre; Parfois, dans le contexte de la thrombose, des problèmes de nettoyage des intestins se développent; Augmentation des caillots sanguins sur toute la longueur du vaisseau; Un thrombus commence à la valve de la veine, continue dans toute la branche de la veine; La formation possible d'un caillot de sang rouge indique une sursaturation vasculaire en érythrocytes.

La maladie a plusieurs stades de développement, elle peut être primaire et secondaire. La maladie primaire reflète une faible fixation d'un caillot de sang sur la paroi veineuse. Au cours du stade secondaire suivant, en raison d'une inflammation accrue à l'intérieur du vaisseau, le caillot de sang peut être fermement attaché à la paroi de la veine.

    Méthode phlébographique dans laquelle un médicament spécial est injecté dans une seule veine sous la peau dans la région du pied. Ainsi, le médicament est plus facile à pénétrer plus loin dans la région des veines profondes; Le rayonnement ultrasonore Doppler est une méthode assez précise, qui donne une indication de confirmation du diagnostic jusqu'à 80-90%; Examen de la nature de la respiration lorsque vous sentez la pulsation sur la cuisse de sang pousse. En l'absence de courants sanguins et d'un blocage possible des veines situées entre le cœur et la veine fémorale; Une insuffisance de la circulation sanguine dans la veine de la cuisse indique un blocage des veines profondes entre des parties du corps telles que la cuisse et la jambe; La vitesse du flux sanguin dans la zone de la cuisse, les veines poplitées, tibiales diminue; La méthode de balayage des membres inférieurs pour le diagnostic le plus précis de thrombose veineuse dans la région de la jambe inférieure.

Traitement de la thrombose

Le traitement de la thrombose commence par le respect scrupuleux du régime, la réception avec soin de tous les médicaments prescrits pour un usage interne et externe. Si absolument nécessaire, une intervention chirurgicale peut être effectuée.

Les patients dont le diagnostic indique directement une phlébothrombose de la jambe doivent être placés en clinique externe, tous les autres patients doivent être admis au service de chirurgie.

Les patients ont été astreints à un repos strict au lit pendant une semaine ou une semaine et demie, avec comme condition préalable l'élévation du membre blessé. Il est impossible de prescrire des procédures associées à un traitement à l'aide de la chaleur, car il existe un processus inflammatoire dans le corps.

Progressivement, il est nécessaire d'abandonner l'immobilisation. Thrombose profonde nécessite un traitement à long terme de 3 à 6 mois, avec toutes les opérations, jusqu'à un an.

En nommant le médicament héparine, il est nécessaire d'identifier le degré de coagulation du sang. Après avoir entré 5 000 UI pendant 3 heures, la coagulation sanguine correspond à 15 à 20 UI et diminue à 10-15 UI en 4 heures. Ce sont des indicateurs normaux pour la dose administrée. Le médicament ne peut pas agir immédiatement, par conséquent, la dose est augmentée de 500 UI supplémentaires. Avec une diminution marquée du nombre de plaquettes, le médicament est annulé.

La féniline est utilisée, ce qui porte systématiquement les chiffres à 25-30%, afin de ne pas provoquer de saignements.

Pour soulager la douleur, les médecins prescrivent également un blocus de la procaïne lombaire et des compresses basées sur l'utilisation de pommades. Les anticoagulants sont efficaces, les fibrinolytes en parallèle des antibiotiques. Dans le cas d'un thrombus flottant, une intervention chirurgicale est indiquée. Un filtre spécial est inséré dans la veine cave inférieure.

En cas de traitement tardif, cette maladie peut avoir des conséquences et des complications. Un reflux douloureux blanc et bleu peut survenir (2 types de conséquences). À la première complication, une douleur intense se manifeste, la peau de la jambe est pâle et froide au toucher, une violation de la pulsation.

La phlegmasie douloureuse bleue est une aggravation des symptômes de la première forme, elle est caractérisée par un œdème et une cyanose du membre, une douleur et une absence de pulsation. Une telle affection, en l'absence de traitement chirurgical, peut même entraîner une gangrène.

Détails sur le traitement de la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs

Aujourd'hui, la question des méthodes et des schémas thérapeutiques pour les patients avec un diagnostic établi - thrombose veineuse profonde des membres inférieurs - se pose avec une urgence particulière. Cela est dû au développement fréquent de la maladie en âge de travailler.

Les médecins sont particulièrement préoccupés par l'invalidité d'une grande partie des patients après avoir souffert d'une maladie et par le développement ultérieur du syndrome post-thrombotique, par la progression de l'insuffisance veineuse chronique et, surtout, par le risque élevé de décès des patients présentant une embolie pulmonaire aiguë.

Approche thérapeutique

Les principales tâches résolues par une thérapie active contre la thrombose veineuse profonde sont les suivantes:

    prévention de l'embolie pulmonaire, de l'AVC ischémique et de la pneumonie due à une crise cardiaque en cas d'embolie déchirée; interrompre la formation de caillots sanguins anormaux; diminution du taux de coagulation du sang; restauration de la recanalisation et de la perméabilité vasculaire; exclusion des facteurs de formation de caillots sanguins; prévention du syndrome post-thrombotique.

Thérapie conservatrice

La méthode principale de traitement d'un processus thrombotique aigu est la thérapie conservatrice, effectuée dans le département de chirurgie, où le patient entre. Un patient avec des masses de sang épaisses dans le lit veineux à partir du moment de son admission dans un établissement médical Considéré comme un patient potentiel avec un risque de développer une embolie pulmonaire.

Si un diagnostic est établi, le traitement est démarré immédiatement. En fonction de la gravité des symptômes, du stade de la maladie, celle-ci est réalisée à l'hôpital (au stade I) ou en clinique externe (pendant la période de stabilisation).

Avant l'examen échographique et la détermination de la forme et de la localisation d'un thrombus, ainsi que pour identifier la menace d'embolie au cours des 5 premiers jours, les patients sont soumis à un repos au lit strict.

Dans le même temps, une compression obligatoire du membre affecté avec un bandage élastique est requise. Pour normaliser le flux veineux, l'extrémité du lit est relevée de 20 ° ou le pied est fixé dans un conducteur spécial pour l'immobilisation.

Le besoin de paix physique et d’état de confort psychologique pour le patient pendant cette période est dû à:

    la menace d'un caillot serré et d'un transfert rapide de la circulation sanguine vers n'importe quel organe; la possibilité de thromboembolie pulmonaire, suivie de la mort.

Le patient est autorisé à se lever et à bouger si, lors de l'échographie par échographie, une thrombose des formes suivantes est diagnostiquée:

    forme pariétale lorsque le corps d'un caillot de sang est étroitement ajusté contre la paroi du vaisseau; occlusif lorsque des masses thrombotiques bloquent la lumière de la veine.

Cela signifie que la flottation (mouvement) d'un caillot de sang dans le lit veineux est absente. Cependant, même dans ces conditions, s'il y a douleur et gonflement de la jambe, le repos au lit est indiqué.

Au fur et à mesure que les manifestations de ces symptômes diminuent, l'activité des patients est résolue, avec obtrusion du membre jusqu'à l'aine pendant une période allant jusqu'à 10 jours. Ce temps est généralement suffisant pour que la menace d'embolie pulmonaire diminue et que le thrombus soit fixé sur la paroi de la veine. Les patients qui stimulent la circulation sanguine dans les veines peuvent se lever, marcher un peu.

Les patients peuvent se lever et bouger Seulement après avoir mené un traitement actif et éliminé complètement la menace qui pèse sur leur vie.

Drogues et schémas thérapeutiques

Le traitement de la thrombose implique avant tout l’utilisation d’anticoagulants à action directe et, en premier lieu, d’héparine, qui réduit rapidement la coagulation du sang, désactivant l’enzyme thrombine et inhibant la formation de nouveaux caillots pathologiques.

Traitement d'héparine d'hôpital

Tout d'abord, une dose unique d'héparine est injectée par voie intraveineuse au patient - 5 000 unités.

Ensuite, pour l'introduction du médicament à l'heure, utilisez le compte-gouttes (vitesse d'administration jusqu'à 1200 UI / heure). Dans les jours suivants, l'héparine est administrée par voie sous-cutanée à une dose de 5 000 unités jusqu'à 6 fois par jour. L'utilisation de l'héparine sous sa forme pure n'est possible qu'à l'hôpital, en raison de complications éventuelles si elle est utilisée au bon dosage et de la nécessité d'une surveillance constante.

L’efficacité du traitement à l’héparine est confirmée par un indicateur de la durée de la coagulation du sang, qui devrait être 1,5 à 3 fois plus élevé que l’indicateur principal.

En règle générale, un traitement adéquat à l'héparine permet l'administration quotidienne de 30 000 à 40 000 unités du médicament. Avec ce traitement, le risque de re-thrombose est réduit à 2 - 1,5%.

Dynamique positive Les 4e et 7e jours de ce schéma thérapeutique, au lieu de la forme habituelle d'héparine, la fraxiporine de faible masse moléculaire est utilisée dans des seringues toutes faites, qui sont injectées par voie sous-cutanée dans l'abdomen 1 à 2 fois par jour.

Thérapie rhéologique

Tenu jusqu'à 15 jours, envoyé:

    changer la viscosité du sang et du plasma; pour la correction de l'hématocrite (le nombre de globules rouges dans le sang capable de transporter de l'oxygène); pour contrer l’agrégation (agglutination) des érythrocytes.

Fournit une perfusion intraveineuse ou au goutte à goutte de médicaments tels que:

    Reopoliglyukin (goutte-à-goutte, 400 - 800 ml dans une dose quotidienne). Le remplacement plasmatique, qui normalise l'hémodynamique, améliore la circulation sanguine dans les vaisseaux, augmente le volume de liquide dans le sang et empêche l'adhésion des plaquettes et des globules rouges. La pentoxifylline est un médicament antiplaquettaire qui réduit la viscosité du sang et active la microcirculation dans les zones où l’approvisionnement en sang est perturbé. Le médicament est administré par voie intraveineuse ou goutte à goutte avec l'utilisation d'une solution de chlorure de sodium (0,9%) et d'une durée allant jusqu'à 180 minutes. L'acide nicotinique, administré par voie intramusculaire 4 à 6 ml par jour, possède un vasodilatateur et un faible effet anticoagulant.

Antibiotiques

Le traitement est indiqué pour les symptômes inflammatoires sévères de thrombose veineuse profonde des membres inférieurs, d'une durée de 5 à 7 jours. Les antibiotiques sont utilisés: ciprofloxacine - en comprimés; céfazoline, lincomycine, céfotaxime - sous forme d’injections intramusculaires.

Compression et Bandages

La compression élastique est un élément indispensable du traitement de la thrombose. Pour cela, des bandages élastiques sont utilisés, couvrant le membre douloureux des doigts au pli de l'aine. Avec ce type de thérapie:

    le débit veineux s'améliore; un réseau de vaisseaux de dérivation se développe activement, assurant un écoulement de sang veineux au lieu de la veine bloquée principale (les "collatérales"); empêche la destruction des valves veineuses; augmente la vitesse du flux sanguin dans les veines profondes; amélioration de la fonction de drainage lymphatique.

À propos de la sélection des sous-vêtements de compression peut apprendre de cet article.

Comment traiter: médicaments essentiels

Les anticoagulants

Environ 6 à 10 jours après le début du traitement par l'héparine, le schéma thérapeutique permet de passer aux anticoagulants indirects et aux désagrégants, des agents qui empêchent l'adhérence des plaquettes.

La warfarine est appelée anticoagulant à long terme, inhibant la synthèse de la vitamine K, un puissant coagulant.

Il est pris 1 fois par jour à une heure donnée. En cas d'utilisation de warfarine, il est nécessaire de surveiller l'indicateur de l'INR afin de déterminer quel test sanguin est effectué tous les 10 jours. La warfarine a beaucoup de contre-indications, c'est pourquoi elle n'est appliquée qu'après le choix d'une dose spécifique par le médecin et sous contrôle strict de laboratoire.

Actuellement, les sociétés pharmaceutiques occidentales mènent des recherches sur des médicaments anticoagulants encore plus ciblés, ne nécessitant pas de tests constants. Cela permet d'utiliser des héparines de bas poids moléculaire pour le traitement ambulatoire.

Agents antiplaquettaires

L'acide acétylsalicylique, pris à raison de 50 mg par jour, contribue à maintenir la viscosité du sang suffisamment bas pour empêcher la formation de caillots sanguins pathologiques. Pour des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, en fonction de la dynamique de la maladie, il est souhaitable de prendre des comprimés enrobés pendant 4 à 8 semaines.

Recommandé Réception d'agents veinotoniques qui améliorent le tonus des veines, renforcent les parois des vaisseaux sanguins, améliorent la microcirculation et normalisent le flux sanguin: escuzan, detralex, phlébodia

Phlébotonique

Les résultats de la thérapie de compression, qui se poursuit sur une base ambulatoire, sont plus prononcés si le site du processus inflammatoire est lubrifié avec des pommades et des gels phlébotropes spéciaux: Troxevasin, Venoruton, Venitan, Escuzan, Lioton-gel, Reparil-gel. Ces agents ont d'excellents effets veno-toniques et anti-inflammatoires.

Intervention chirurgicale

Le choix du traitement de la thrombose dépend directement de son degré d ’« embolie », c’est-à-dire de la possibilité qu’un caillot de sang flottant se détache du mur et pénètre dans les poumons, le cœur ou le cerveau avec du sang, provoquant une embolie.

Le traitement chirurgical est généralement indiqué dans deux cas:

    avec un caillot de sang flottant et la menace pour la vie du patient; avec la forme segmentaire de thrombose et la période récente de formation de caillots en l’absence de pathologies graves chez le patient.

Le type de chirurgie dépend de l'emplacement du thrombus qui recouvre le vaisseau. Appliquer:

    Chirurgie pour retirer un caillot sanguin ou thrombectomie chirurgicale avec extraction du sang dense de la veine par une petite incision. La procédure n'est utilisée que pour les formes graves de la maladie, lorsque la probabilité de nécrose tissulaire est établie.

Cependant, les experts estiment que la thrombectomie pratiquée après 10 jours de formation de caillots sanguins est inefficace en raison de sa fusion étroite avec la paroi vasculaire et de la destruction des valvules.

Ligature de la veine. Chevauchement du shunt artério-veineux. Actuellement utilisé très rarement en raison de la procédure sous anesthésie générale, de l'impossibilité de la réaliser avec des changements trophiques prononcés dans les tissus et de la difficulté d'accès répété en raison du développement du tissu cicatriciel. Installation de «filtres à cava» autobloquants. Il s’agit d’un dispositif permettant de retenir les caillots sanguins en mouvement (embolies) lorsqu’il se rend aux organes importants (poumons, cœur, cerveau). Il est implanté dans la lumière de la veine par la méthode endovasculaire (à travers le vaisseau). La méthode est utilisée uniquement lorsqu'il est impossible d'utiliser des anticoagulants. Coudre ou suturer le navire. Il est utilisé lorsqu'il est impossible d'utiliser un filtre cava. Dans cette procédure, le mur de la veine cave est cousu avec des pinces métalliques. Dissolution de masses thrombotiques ou thrombolyse.

La thrombolyse est une procédure dans laquelle un caillot de sang est résorbé. Le chirurgien vasculaire pénètre dans la veine, bloqué par un caillot dense, dans lequel un agent de dissolution spécial, thrombolytique, est administré à l'aide d'un cathéter.

Devrais-je me tourner vers la médecine traditionnelle?

Traitement de la maladie Vous pouvez ajouter des recettes de médecine traditionnelle, mais uniquement sur recommandation d'un phlébologue.

    Huile de poisson La composition de l'huile de poisson comprend des glycérides et des acides gras spéciaux, qui possèdent les propriétés de destruction de la fibrine - une protéine qui participe à la formation d'un caillot sanguin. En outre, ils contribuent à la dilution du sang.

Afin d'éviter l'huile de poisson, boire 1 cuillère à soupe deux à trois fois par jour. Mais une manière plus rationnelle consiste à utiliser l'huile de poisson dans des capsules qui ne dégagent pas d'odeur désagréable et sont beaucoup plus pratiques à utiliser. La dose habituelle de 1 - 2 capsules jusqu'à 3 fois par jour avec les repas. Contre-indications: réactions allergiques, calculs biliaires et lithiase urinaire, pathologie de la glande thyroïde. Bains d'infusion de pied féminin des marais. Une herbe sèche de 150 g est versée avec de l’eau bouillante dans un volume de 10 litres. Insister 60 minutes. Pendant une demi-heure avant le coucher, gardez vos pieds au chaud. Compresses de caillé ou d'argile. Un massage quotidien du talon avec du fromage cottage ou de l'argile a un très bon effet sur le flux sanguin veineux. Dans les zones d'inflammation et les zones douloureuses, les jambes ne sont pas massées, mais simplement appliquées du fromage cottage chaud ou de l'argile sous forme de compresse pendant 2 à 3 heures.

Quoi ne pas faire?

Ne violez pas le mode désigné. L'ascension et la circulation précoces en présence d'un thrombus flottant dans la veine du membre inférieur peuvent entraîner sa séparation et le développement rapide d'une embolie pulmonaire.

Ne prenez aucun médicament ni infusion à base de plantes sans consulter un médecin. L'acceptation des anticoagulants, la capacité du sang à se coaguler rapidement et à former des caillots impose certaines restrictions à toutes les procédures et à tous les médicaments.

Par exemple, de nombreux médicaments réduisent l'effet de la warfarine ou inversement, ce qui signifie qu'il existe une forte probabilité de saignement, d'accident vasculaire cérébral hémorragique ou inversement - caillots sanguins et re-formation de caillots sanguins. La même chose s'applique aux remèdes traditionnels. Ainsi, une ortie très utile contient beaucoup de vitamine K et une décoction de boisson incontrôlée peut contribuer à un fort épaississement du sang.

Prévention

Il faut garder à l’esprit qu’une rechute de thrombose peut survenir sur une période prolongée (de 1 à 9 ans). Selon les statistiques, au bout de 3 ans, 40 à 65% des patients en non-respect des traitements de prévention et des traitements prescrits deviennent handicapés en raison d'une insuffisance veineuse chronique.

A cet égard, il est impératif:

    respect de toutes les ordonnances médicales et de tous les médicaments; l'utilisation de bas de compression; dépistage de la coagulation sanguine lors de la prise de contraceptifs oraux (chez les femmes en âge de procréer); tests de laboratoire réguliers pour l'INR de la coagulation du sang; cesser de fumer; Il n'est pas permis de se conformer au mode d'activité physique correct: se tenir debout sur les jambes, en position assise, le passage brusque d'un effort physique intense à une fixation prolongée des membres (par exemple, après un entraînement sportif - un long trajet en voiture lorsque les jambes sont presque immobiles); Utilisation de certains produits (oignons, pommes, thé vert, oranges, vin rouge naturel à petites doses) contenant des produits chimiques qui aident à prévenir l’apparition de formations thrombotiques.

La tâche principale de la médecine moderne dans le domaine du traitement et de la prévention de la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs (tibia, hanche ou autre vaisseau) est de prévenir ou de suspendre rapidement le développement de cette maladie dangereuse qui se produit pendant le repos prolongé chez des personnes âgées alitées, chez des femmes jeunes, prenant des contraceptifs, les femmes enceintes, les femmes en travail et même parmi les étudiants qui abusent de fumer.

La prévention de la formation et de la croissance de caillots sanguins dans les veines profondes réduit considérablement le risque de crise cardiaque, d'embolie, d'accident vasculaire cérébral, et donc - Sauve la vie et la santé.

Vidéo utile

Regardez une vidéo sur la façon de reconnaître la maladie et sur ce qu'il faut faire pour sauver des vies:

http://live-academy.ru/antibiotiki-pri-tromboze-glubokix-ven-nizhnix-konechnostej/

Érysipèle. Causes, symptômes, traitement de la pathologie.

Le site fournit des informations générales. Un diagnostic et un traitement adéquats de la maladie sont possibles sous la surveillance d'un médecin consciencieux. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation requise

Statistiques et faits

L'érysipèle se classe au 4ème rang des maladies infectieuses, juste derrière les maladies respiratoires et intestinales, ainsi que l'hépatite. L'incidence est de 12 à 20 cas pour 10 000 habitants. Le nombre de patients augmente en été et en automne.

Le nombre de rechutes au cours des 20 dernières années a augmenté de 25%. Chez 10% des personnes, un épisode récurrent d’érysipèle survient dans les 6 mois, et 30% sur 3 ans. L'érysipèle répété dans 10% des cas se termine par une lymphostase et par l'éléphantiasis.

Les médecins notent une tendance alarmante. Si dans les années 70, le nombre d'érysipèles graves ne dépassait pas 30%, on en dénombre aujourd'hui plus de 80%. Dans le même temps, le nombre de formes moins sévères a diminué et la période de fièvre dure maintenant plus longtemps.

30% des cas d'érysipèle sont associés à une insuffisance de la circulation sanguine et lymphatique dans les membres inférieurs, à des varices et à une thrombophlébite provoquant une insuffisance lymphatique et veineuse.

La mortalité par complications dues à l'érysipèle d'une inflammation (sepsis, gangrène, pneumonie) atteint 5%.

Qui souffre plus souvent de l'érysipèle?

  • La maladie affecte des personnes de tous les groupes d'âge. Mais la majorité des patients (plus de 60%) sont des femmes de plus de 50 ans.
  • Il y a de l'érysipèle chez les nourrissons atteints de streptocoque dans la plaie ombilicale.
  • Il est prouvé que les personnes du troisième groupe sanguin sont les plus sensibles au visage.
  • L'érysipèle est une maladie des pays civilisés. Sur le continent africain et en Asie du Sud, les gens tombent malades très rarement.
L'érysipèle ne survient que chez les personnes immunodéprimées, affaiblies par le stress ou des maladies chroniques. Des études ont montré que le développement de la maladie était associé à une réponse inadéquate du système immunitaire aux streptocoques pénétrant dans l'organisme. La balance des cellules immunitaires est perturbée: le nombre de lymphocytes T et d'immunoglobulines A, M, G diminue, mais il se produit un excès d'immunoglobuline E. Dans ce contexte, le patient développe une allergie.

Avec une évolution favorable de la maladie et un traitement approprié le cinquième jour, les symptômes s'atténuent. Le rétablissement complet se produit dans 10-14 jours.

Il est intéressant de noter que l’érsipèle, bien qu’il s’agisse d’une maladie infectieuse, est traité avec succès par les guérisseurs traditionnels. Des médecins qualifiés reconnaissent ce fait, mais à la condition que les méthodes traditionnelles ne puissent traiter que le visage sans complications. La médecine traditionnelle explique ce phénomène par le fait que les complots sont une sorte de psychothérapie qui soulage le stress - un des facteurs déterminants pour le développement de l'érysipèle.

La structure de la peau et le système immunitaire

La peau est un organe multicouche complexe qui protège le corps des facteurs environnementaux: microorganismes, fluctuations de la température, produits chimiques, radiations. De plus, la peau remplit d'autres fonctions: échange de gaz, respiration, thermorégulation, libération de toxines.

Structure de la peau:

  1. Épiderme - la couche superficielle de la peau. La couche cornée de l'épiderme - les cellules cornifiées de l'épiderme, recouvertes d'une fine couche de sébum. C'est une protection fiable contre les bactéries et les produits chimiques pathogènes. Sous la couche cornée, il y a 4 autres couches de l'épiderme: brillant, granuleux, piquant et basal. Ils sont responsables du renouvellement de la peau et de la guérison des blessures mineures.
  2. La peau ou le derme est la couche qui se trouve sous l'épiderme. C'est lui qui souffre le plus de l'érysipèle. Dans le derme sont situés:
    • capillaires sanguins et lymphatiques,
    • glandes sudoripares et sébacées,
    • sacs à cheveux avec des follicules pileux;
    • fibres musculaires conjonctives et lisses.
  3. Tissu adipeux sous-cutané. Il se trouve plus profond que le derme. Il s'agit de fibres du tissu conjonctif mal fixées et de l'accumulation de cellules adipeuses entre elles.
La surface de la peau n'est pas stérile. Il est habité par des bactéries favorables à l'homme. Ces micro-organismes ne permettent pas la reproduction de bactéries pathogènes qui frappent la peau et elles meurent sans causer de maladie.

Travail du système immunitaire

Le système immunitaire est un système de tissus et d'organes conçu pour protéger le corps contre les bactéries, les virus, les parasites, les toxines et les cellules mutées de son propre corps, susceptibles de provoquer des tumeurs. Le système immunitaire est responsable de la protection contre les micro-organismes, du remplacement des vieilles cellules du corps et de la cicatrisation des plaies.

Le système immunitaire comprend:

  1. Organes: moelle osseuse, thymus, amygdales, rate, plaques de Peyer dans l'intestin, ganglions lymphatiques et vaisseaux lymphatiques,
  2. Cellules immunitaires: lymphocytes, leucocytes, phagocytes, mastocytes, éosinophiles, tueurs naturels. On pense que la masse totale de ces cellules atteint 10% du poids corporel.
  3. Molécules protéiques - les anticorps doivent détecter et détruire l'ennemi. Ils diffèrent par leur structure et leur fonction: igG, igA, igM, igD, IgE.
  4. Produits chimiques: lysozyme, acide chlorhydrique, acides gras, eicosanoïdes, cytokines. Micro-organismes amicaux (microbes-marchands), peuplant la peau, les muqueuses, les intestins. Leur fonction est d'inhiber la croissance des bactéries pathogènes.
Considérez le fonctionnement du système immunitaire lorsqu’il pénètre dans un streptocoque:
  1. Les lymphocytes, ou plutôt leurs récepteurs, les immunoglobulines, reconnaissent la bactérie.
  2. Les cellules T auxiliaires réagissent à la présence de bactéries. Ils se divisent activement, sécrètent des cytokines.
  3. Les cytokines activent le travail des leucocytes, à savoir les phagocytes et les tueurs de T, destinés à tuer les bactéries.
  4. Les cellules B produisent des anticorps spécifiques à l'organisme neutralisant les particules étrangères (zones de bactéries détruites, leurs toxines). Après cela, les phagocytes les absorbent.
  5. Après avoir vaincu une maladie, les lymphocytes T spéciaux mémorisent un ennemi grâce à son ADN. Lorsqu'il est réintroduit dans le corps, le système immunitaire est activé rapidement, avant que la maladie ne se développe.

Causes de l'érysipèle

Streptocoque

Les streptocoques sont un genre de bactéries sphériques très répandues dans la nature en raison de leur vitalité. Mais en même temps, ils ne tolèrent pas très bien la chaleur. Par exemple, ces bactéries ne se reproduisent pas à une température de 45 degrés. Ceci est associé à une faible incidence d'erysipelas dans les pays tropicaux.

L'érysipèle est l'une des espèces bactériennes du groupe A du streptocoque bêta-hémolytique. Il s'agit de la plus dangereuse de toute la famille des streptocoques.

Si le streptocoque pénètre dans le corps humain avec un système immunitaire affaibli, il y a érysipèle, angine de poitrine, scarlatine, rhumatisme, myocardite, glomérulonéphrite.

Si le streptocoque pénètre dans le corps humain avec une immunité suffisamment forte, il peut devenir un vecteur. Le portage du streptocoque est retrouvé chez 15% de la population. Le streptocoque fait partie de la microflore, vit sur la peau et le nasopharynx muqueux sans causer de maladie.

La source d'infection à l'érysipèle peut être constituée de porteurs et de patients de toute forme d'infection à streptocoque. L'agent causal est transmis par contact, objets ménagers, mains sales et gouttelettes en suspension dans l'air.

Les streptocoques sont dangereux car ils libèrent des toxines et des enzymes: streptolysine O, hyaluronidase, nadaz, exotoxines pyrogènes.

Comment les streptocoques et leurs toxines affectent le corps:

  • Détruire (dissoudre) les cellules du corps humain;
  • Stimulez les lymphocytes T et les cellules endothéliales afin qu'ils produisent une quantité excessive de cytokines, des substances qui déclenchent la réponse inflammatoire de l'organisme. Ses manifestations: fièvre sévère et afflux sanguin au site de la lésion, douleur;
  • Réduire le niveau d'anticorps anti-streptocoques dans le sérum, qui interfère avec le système immunitaire pour lutter contre la maladie;
  • Détruit l'acide hilauriov, qui est la base du tissu conjonctif. Cette propriété aide l'agent pathogène à se propager dans le corps;
  • Les leucocytes affectent les cellules immunitaires, perturbant leur capacité à phagocytose (piégeage et digestion) des bactéries;
  • Supprimer la production d'anticorps nécessaires pour lutter contre les bactéries
  • Maladie immunitaire vasculaire. Les toxines provoquent une réponse immunitaire inadéquate. Les cellules immunitaires prennent les parois des vaisseaux sanguins pour les bactéries et les attaquent. Les autres tissus du corps souffrent d’agression immunitaire: articulations, valves cardiaques.
  • Provoque une expansion des vaisseaux sanguins et augmente leur perméabilité. Les parois des vaisseaux sanguins manquent beaucoup de liquide, ce qui entraîne un gonflement des tissus.
Les streptocoques étant extrêmement volatils, les lymphocytes et les anticorps ne peuvent pas les «mémoriser» et fournir une immunité. Cette caractéristique de la bactérie provoque des récidives fréquentes d'infection à streptocoque.

Propriétés de la peau

  1. Dommages à la peau:
    • morsures d'animaux et d'insectes;
    • coupures et abrasions;
    • ulcères et escarres;
    • plaie ombilicale chez le nouveau-né;
    • cathéters veineux et sites d’injection.

    Tout dommage à la peau peut être une passerelle pour le streptocoque. Les bactéries pénètrent dans les couches profondes de la peau et se multiplient dans les capillaires lymphatiques. Ils libèrent des toxines dans le sang, empoisonnant le corps. Toutes les manifestations de l'érysipèle sont la réponse du corps à la présence de bactéries et de leurs toxines.
  2. Risques professionnels:
    • pénétration chimique de la peau;
    • pollution fréquente;
    • porter des vêtements et des chaussures en caoutchouc.
    Ces facteurs sont liés aux professions des mineurs, des chauffeurs, des mécaniciens, des ouvriers agricoles, des ouvriers des industries métallurgique et chimique.
  3. Lésions cutanées virales:
    • l'herpès;
    • zona;
    • varicelle.
    Ces infections réduisent l'immunité et provoquent une éruption cutanée sous la forme de cloques remplies de liquide. Après leur ouverture, les bactéries pénètrent facilement dans la peau.
  4. Dermatose chronique et autres lésions cutanées:
    • eczéma,
    • dermatite atopique,
    • le psoriasis,
    • neurodermatite;
    • l'urticaire;
    • dermatite de contact.
    Ces maladies sont de nature allergique. Les cellules immunitaires attaquent l'épiderme, réduisant ainsi l'immunité locale et provoquant un gonflement. Si les bactéries pénètrent dans les égratignures, elles se multiplient rapidement dans les peaux allergènes.
  5. Lésions cutanées purulentes:

  • faire bouillir;
  • carbuncle;
  • folliculite.
Dans le cas où l'inflammation des glandes sébacées est causée par un streptocoque, les bactéries elles-mêmes ou après compression de l'abcès pénètrent dans les tissus environnants et les vaisseaux lymphatiques. Là, ils commencent à se multiplier et libèrent des toxines;
  • Violation de la circulation sanguine et du flux lymphatique:
    • thrombophlébite;
    • les varices;
    • insuffisance lymphatique.
    Si le sang et les vaisseaux lymphatiques sont endommagés, l'irrigation sanguine est altérée, ce qui entraîne une privation d'oxygène et des carences nutritionnelles dans les environs. Il réduit l'immunité et rend la peau susceptible aux infections. En outre, la stagnation de la lymphe dans les vaisseaux contribue à la reproduction du streptocoque;
  • Cicatrices:
    • post-traumatique;
    • postopératoire.
    Le tissu des cicatrices chéloïdes est constitué de cellules indifférenciées de l'épiderme, que le corps perçoit comme étrangères et les attaque. De plus, le tissu cicatriciel est altéré dans la circulation sanguine, il devient donc un bon vecteur de reproduction pour le streptocoque;
  • Maladies fongiques des pieds et du cuir chevelu. Les maladies fongiques violent l'intégrité de la peau et ne lui permettent pas de remplir sa fonction protectrice. Les bactéries pénètrent facilement dans les fissures des plis interdigitaux, provoquant une inflammation érysipélateuse du bas de la jambe;
  • Complications de maladies des voies respiratoires supérieures et des yeux:
    • la rhinite;
    • otite moyenne;
    • conjonctivite

    Les streptocoques risquent de se répandre dans le sang dans les capillaires lymphatiques de la peau. Dans ce cas, l'inflammation érysipélateuse survient le plus souvent sur le visage et le cuir chevelu, mais peut apparaître sur d'autres parties du corps, en particulier lorsque la circulation sanguine est altérée;
  • Vêtements qui traumatisent la peau et nuisent à la circulation sanguine.

    Des sous-vêtements serrés, des jeans serrés violent le mouvement du sang dans les vaisseaux. Les abrasions mineures qui se produisent lors du frottement du joint sur la peau contribuent à la pénétration de bactéries dans celle-ci. Si les vêtements sont faits de matériaux synthétiques, ils n'absorbent pas l'humidité et créent un effet de serre. Ces conditions sont favorables à la multiplication des streptocoques.

    Immunité

    Le streptocoque est très courant dans l'environnement et chaque personne le rencontre quotidiennement. Dans 15-20% de la population, il vit constamment dans les amygdales, les sinus, les cavités carieuses aux dents. Mais si le système immunitaire est capable de freiner la prolifération des bactéries, la maladie ne se développe pas. Lorsque quelque chose affaiblit les défenses de l'organisme, les bactéries se multiplient et l'infection à streptocoque commence.

    Facteurs qui inhibent les défenses immunitaires du corps:

    1. Recevoir des médicaments supprime l'immunité:
      • les hormones stéroïdes;
      • cytostatiques;
      • médicaments de chimiothérapie.
    2. Troubles métaboliques:
      • diabète sucré;
      • insuffisance rénale;
      • cirrhose du foie;
      • hypothyroïdie.
    3. Maladies associées à des modifications de la composition du sang:
      • athérosclérose;
      • l'anémie;
      • taux de cholestérol élevé.
    4. Maladies du système immunitaire
      • Aides;
      • l'hypercytokinémie;
      • déficit immunitaire combiné sévère.
    5. Tumeurs malignes
    6. Maladies chroniques des organes ORL:
      • la sinusite;
      • la sinusite;
      • amygdalite;
      • l'otite.
    7. L'épuisement à la suite
      • manque de sommeil;
      • malnutrition;
      • le stress;
      • carence en vitamines.
    8. Mauvaises habitudes
      • alcoolisme;
      • la dépendance;
      • fumer
    9. L'hypothermie
    En résumé: pour développer l'érysipèle, il faut disposer de facteurs d'élimination:
    • porte d'entrée contre les infections - lésions cutanées;
    • circulation sanguine et lymphatique altérée;
    • diminution de l'immunité générale;
    • hypersensibilité aux antigènes du streptocoque (toxines et particules de la paroi cellulaire).
    Dans quels domaines l'érysipèle se développe-t-il plus souvent?
    1. Pied L'érysipèle des jambes peut être le résultat d'une infection fongique des pieds, des callosités et des blessures. Les streptocoques pénètrent à travers les lésions cutanées et se multiplient dans les vaisseaux lymphatiques du bas de la jambe. Le développement de l'érysipèle est favorisé par des maladies provoquant des troubles circulatoires: athérosclérose oblitérante, thrombophlébite, varices.
    2. La main L'érysipèle survient chez les hommes âgés de 20 à 35 ans en raison de l'administration de drogues par voie intraveineuse. Les streptocoques pénètrent dans les lésions cutanées au site d'injection. Chez les femmes, la maladie est associée à l'ablation du sein et de la lymphe à la main.
    3. Le visage Avec la conjonctivite à streptocoque, l'érysipèle se développe autour de l'orbite. Lorsque l'otite est une inflammation de la peau du pavillon, du cuir chevelu et du cou. L'affection du nez et des joues (comme un papillon) est associée à une infection à streptocoque dans les sinus ou les furoncles. L'érysipèle sur le visage est toujours accompagné d'une douleur intense et d'un gonflement.
    4. Torse. L'érysipèle apparaît autour des sutures chirurgicales lorsque les patients ne subissent pas d'asepsie ou à cause du personnel médical. Chez les nouveau-nés, le streptocoque peut pénétrer dans la plaie ombilicale. Dans ce cas, l'érysipèle est très difficile.
    5. Entrejambe La zone autour de l'anus, le scrotum (chez les hommes) et les grandes lèvres (chez les femmes). L'érysipèle est présent sur le site des marques, des éruptions cutanées, des égratignures. Des formes particulièrement sévères avec des lésions des organes génitaux internes surviennent chez les femmes en travail.

    Symptômes de l'érysipèle, photo.

    L'érysipèle commence de façon intense. En règle générale, une personne peut même indiquer l'heure à laquelle les premiers symptômes de la maladie sont apparus.

      Détérioration du bien-être général

    1. frissons sévères, qui secoue littéralement le corps;
    2. température monte à 38-40 degrés, la fièvre dure 5-10 jours;
    3. convulsions possibles, délire et assombrissement de la conscience;
    4. faiblesse grave, vertiges;
    5. nausées, parfois vomissements;
    6. douleurs musculaires et articulaires.

    Les symptômes d'intoxication générale résultent de la libération de la première vague de toxines sécrétées par des bactéries dans le sang. Ces substances empoisonnent le corps, en particulier les cellules nerveuses et les méninges.

  • Rougeur de la peau. Les changements cutanés apparaissent 10 à 20 heures après le début de la maladie. La zone touchée a une couleur rouge vif uniforme. Le développement de la rougeur est associé à une expansion locale des capillaires sanguins, qui résulte de l'action de la toxine staphylococcique. La rougeur disparaît après 7-14 jours. À sa place, il y a épluchage. Ceci est rejeté par les cellules bactériennes de l'épiderme.
  • Rouleau L'inflammation est limitée par un rouleau au-dessus de la peau saine. À cet endroit, les streptocoques sont les plus actifs, c'est pourquoi les signes d'inflammation sont les plus prononcés: poches, douleur, fièvre.
  • La taille de l’inflammation augmente rapidement. Les streptocoques se multiplient et capturent une nouvelle peau.
  • Bords inégaux de l'inflammation. Ils ont la forme de flammes ou de carte géographique. Cela prouve que les staphylocoques pénètrent dans une peau saine.
  • Douleur, brûlure, raideur et tension, surtout à la périphérie. La douleur augmente avec la palpation. Les sensations douloureuses résultent de l'irritation des terminaisons nerveuses de la peau avec les toxines et de leur compression en raison du gonflement de la peau.
  • Gonflement de la peau. Les toxines bactériennes rendent les parois des vaisseaux sanguins facilement perméables. Le composant liquide du sang (plasma) s'infiltre à travers eux. Il pénètre dans la zone de peau touchée et s’accumule entre les cellules. En raison de l'accumulation de fluide, la peau brille, mais sa surface est intacte.
  • Augmentation des ganglions lymphatiques régionaux. Les nœuds sont souvent douloureux, soudés à la peau, ce qui indique leur inflammation. Les staphylocoques se multiplient dans les capillaires lymphatiques et se propagent dans le système lymphatique. Les ganglions lymphatiques filtrent la lymphe, ramassent les bactéries et travaillent dur pour supprimer l’infection.
  • Formes compliquées d'érysipèle.

    Sur le fond de la peau œdémateuse rougie peut apparaître:

    • Les hémorragies sont une conséquence des dommages aux vaisseaux sanguins et de la libération de sang dans l'espace extracellulaire (forme érythémateuse et hémorragique);
    • Des bulles remplies de contenu clair. Les premiers jours, ils sont petits, mais peuvent augmenter et fusionner les uns avec les autres (forme érythémateuse-bulleuse).
    • Bulles remplies de contenu sanglant ou purulent, entourées d'hémorragies (forme bulleuse-hémorragique).

    Ces formes sont plus graves et provoquent plus souvent la récurrence de la maladie. Les manifestations répétées de l'érysipèle peuvent apparaître au même endroit ou dans d'autres zones de la peau.

    Diagnostic de l'érysipèle

    Quel médecin devrais-je contacter si des symptômes de l'érysipèle apparaissent?

    Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent sur la peau, ils se tournent vers un dermatologue. Il diagnostiquera et, si nécessaire, référera à d'autres spécialistes impliqués dans le traitement de l'érysipèle: un spécialiste des maladies infectieuses, un thérapeute, un chirurgien, un immunologiste.

    À la réception chez le médecin

    Sondage

    Afin de bien diagnostiquer et prescrire un traitement efficace, le spécialiste doit distinguer l'érysipèle des autres maladies présentant des symptômes similaires: abcès, phlegmon, thrombophlébite.

    Le médecin posera les questions suivantes Le médecin posera les questions suivantes:

    • Combien de temps les premiers symptômes sont-ils apparus?
    • Le début de la maladie a-t-il été aigu ou les symptômes se sont-ils développés progressivement? Quand la peau est-elle apparue, avant ou après la hausse de la température?
    • À quelle vitesse l'inflammation se propage-t-elle?
    • Quelles sensations surgissent à la place de la défaite?
    • Quelle est la gravité de l'intoxication, existe-t-il une faiblesse générale, des maux de tête, des frissons, des nausées?
    • La température est-elle élevée?
    Inspection de la défaite au visage.

    À l'examen, le médecin identifie les signes caractéristiques de l'érysipèle:

    • la peau est chaude, dense, lisse;
    • la rougeur est uniforme, des hémorragies et des cloques sont possibles sur son fond;
    • les bords irréguliers sont clairement définis, ont un rouleau de bord;
    • la surface de la peau est propre et non couverte de nodules, de croûtes et d'écailles de peau;
    • douleur à la palpation, absence de douleur intense au repos;
    • les douleurs sont principalement situées au bord du centre de l'inflammation, au centre la peau est moins douloureuse;
    • Les ganglions lymphatiques voisins sont élargis, soudés à la peau et douloureux. Des ganglions lymphatiques à la zone enflammée s’étire un chemin rose pâle le long de la lymphe - un vaisseau lymphatique enflammé;
    Test sanguin général pour l'érysipèle:
    • réduction du nombre total et relatif de lymphocytes T, ce qui indique la suppression du système immunitaire par les streptocoques;
    • L'augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes (vitesse de sédimentation des érythrocytes) est la preuve d'un processus inflammatoire;
    • augmentation du nombre de neutrophiles, indiquant une réaction allergique.
    Quand un examen bactériologique est-il prescrit pour l'érysipèle?

    Dans l'érysipèle, un examen bactériologique est prescrit pour déterminer quel agent pathogène est à l'origine de la maladie et à quels antibiotiques il est le plus sensible. Cette information devrait aider le médecin à choisir le traitement le plus efficace.

    Cependant, dans la pratique, une telle étude n’est pas informative. Ce n'est que dans 25% des cas qu'il est possible d'établir l'agent pathogène. Les médecins attribuent cela au fait que le traitement aux antibiotiques arrête rapidement la croissance du streptocoque. Un certain nombre de scientifiques estiment que l'examen bactériologique de l'érysipèle n'est pas pratique.

    Matériel nécessaire à l'examen bactériologique du tissu prélevé en cas de difficultés d'installation du diagnostic. Examiner le contenu des plaies et des ulcères. Pour ce faire, une lame de verre propre est appliquée sur le foyer et une empreinte contenant les bactéries est obtenue, qui est étudiée au microscope. Pour étudier les propriétés des bactéries et leur sensibilité aux antibiotiques, le matériau obtenu est cultivé sur un milieu nutritif spécial.

    Traitement du visage

    Comment augmenter l'immunité?

    Dans le traitement de l'érysipèle, il est très important d'augmenter l'immunité. Si cela n'est pas fait, la maladie reviendra encore et encore. Et chaque cas ultérieur d'érysipèle est plus difficile, plus difficile à traiter et entraîne plus souvent des complications pouvant entraîner une invalidité.

    1. Identifiez les foyers d'infection chronique qui affaiblissent le corps. Pour lutter contre l'infection, vous devez suivre un traitement antibiotique.
    2. Rétablir la microflore normale - utilisation quotidienne de produits laitiers. En outre, plus leur durée de conservation est courte, plus ils contiennent de lactobacilles vivants, ce qui ne permettra pas aux streptocoques de se multiplier.
    3. L'eau alcaline minérale aide à éliminer les poisons du corps et à éliminer les symptômes d'intoxication. Il est nécessaire de les boire par petites portions de 2-3 gorgées tout au long de la journée. En période de fièvre, vous devez utiliser au moins 3 litres de liquide.
    4. Protéines faciles à digérer: viande maigre, fromage, poisson et fruits de mer. Il est recommandé de les utiliser sous forme bouillie ou compotée. Le corps a besoin de protéines pour créer des anticorps permettant de lutter contre les streptocoques.
    5. Les graisses aident la peau à récupérer plus rapidement. Des graisses saines se trouvent dans les huiles végétales, le poisson, les noix et les graines.
    6. Légumes, fruits et baies: notamment carottes, poires, pommes, framboises, canneberges, groseilles. Ces produits contiennent du potassium, du magnésium, du phosphore, du fer et un complexe de vitamines nécessaires au renforcement du système immunitaire.
    7. Combattre l'anémie. La réduction du taux d'hémoglobine dans le sang a un effet néfaste sur l'immunité. Dans cette situation, des préparations de fer, hématogène, pommes et kaki aideront.
    8. Renforcement du système immunitaire. Pendant un mois, 2 fois par an, il est recommandé de prendre des préparations naturelles pour stimuler l’immunité: échinacée, ginseng, Rhodiola rosea, éleuthérocoque, pantocrin. D'autres immunomodulateurs mous sont également efficaces: immunofan, licopid.
    9. Miel et perga frais - ces produits apicoles sont riches en enzymes et en éléments chimiques nécessaires à la promotion de la santé.
    10. Irradiation UV des zones à problèmes 2 fois par an. Les bains de soleil doivent être administrés à partir de 15 minutes par jour. Augmentez quotidiennement le temps passé au soleil pendant 5 à 10 minutes. Les coups de soleil peuvent provoquer une rechute de l'érysipèle. Vous pouvez passer les UVA et dans la salle physique de n’importe quelle clinique. Dans ce cas, la dose est fixée par le médecin.
    11. Charge physique dosée. Tous les jours à l'air frais. Marcher pendant 40 à 60 minutes par jour 6 fois par semaine permet une activité physique normale. 2-3 fois par semaine, il est souhaitable de faire de la gymnastique. Bon yoga aide. Il contribue à améliorer l'immunité, la résistance au stress et à améliorer la circulation sanguine.
    12. Un sommeil sain aide à rajeunir. Mettez en surbrillance pour se reposer au moins 8 heures par jour.
    13. Ne laissez pas le surmenage, l'hypothermie, la surchauffe, la tension nerveuse prolongée. De telles situations réduisent les propriétés protectrices du corps.
    14. Non recommandé:
      • alcool et cigarettes;
      • produits contenant de la caféine: café, cola, chocolat;
      • aliments épicés et salés.

    http://www.polismed.com/articles-rozhistoe-vospalenie-prichiny-simptomy-lechenie.html

    Plus D'Articles Sur Les Varices

    • NogiHelp.ru
      Des complications
      Le plus souvent, la partie féminine de la population souffre d'œdème. Les raisons de telles violations sont nombreuses. Pour mener une lutte efficace contre les œdèmes, il est nécessaire de bien comprendre la nature de l’éducation et ses causes.
    • Veines visibles dans tout le corps
      Les symptômes
      Une condition dans laquelle les veines sont fortement visibles sur le corps ne parle toujours pas de pathologie. Un tel effet visuel peut être associé à des caractéristiques physiologiques ou à une prédisposition génétique.